Nathalie Da Silva, Onet : « La formation crée de l’émulation entre les participants »

Au sein du groupe Onet, spécialiste des services aux entreprises, l’éco-conduite reste une constante de la formation des conducteurs avec une évolution vers plus de terrain.

- Magazine N°248
1337
Nathalie Da Silva, Onet

Nathalie Da Silva est responsable prévention des risques routiers et éco-mobilité à la direction du développement responsable chez Onet.

« Les formations à l’éco-conduite avaient été mises en place il y a dix ans par mon prédécesseur et se déroulaient sur simulateur. Depuis l’année dernière, nous avons travaillé en partenariat avec le prestataire ECF pour que les formations se déroulent désormais en conditions réelles. Au programme : un travail sur l’inertie du véhicule, les distances de sécurité et la vitesse. Les publics visés dans l’entreprise sont divers : il s’agit des commerciaux, des responsables d’agence et des responsables QSE. Ont été ajoutées les personnes qui font plus d’une heure de trajet domicile-travail par agence. Nous avons pu former 450 collaborateurs en 2018.

Les formations sont proposées sur un format court et dispensées lorsqu’une partie du personnel est regroupée à l’occasion de journées trimestrielles ou annuelles de l’entreprise. Nous avons déplacé jusqu’à quatorze voitures pour former 42 collaborateurs en une après-midi. Le but n’est pas seulement d’optimiser la formation : cela crée de l’émulation entre participants, en les mettant en concurrence sur les résultats. »

La flotte d’Onet en chiffres

3 761 véhicules dont 826 VP et 2 935 VU ; plus de 2 839 engins

PARTAGER SUR