Des navettes partagées pour les salariés de l’usine Mercedes de Brême

Après une phase pilote d’un an terminée en avril dernier, l’usine Mercedes-Benz de Brême (Allemagne) a intégré de manière pérenne un service de covoiturage à la demande à destination de ses 12 500 collaborateurs.

1231
Viavan covoiturage usine Mercedes-Benz de Brême en Allemagne
Source : Mercedes-Benz

Ce service est opéré par le fournisseur de transport en commun à la demande Viavan, la joint-venture du Groupe Daimler et Via Inc. En pratique, six navettes Vito Tourer remplacent les lignes de bus existantes. « Les employés réservent leur trajet via une appli et se voient attribuer une place, garantie, explique Mercedes-Benz. Les trajets pour des itinéraires similaires sont groupés avec peu de détours. »

Selon le constructeur, le système d’“arrêts virtuels” et la flexibilité horaires de départ réduisent le temps d’attente à quelques minutes, soit deux tiers de moins par rapport au service de bus régulier existant auparavant. En outre, « le service optimise les coûts puisque chauffeurs et véhicules sont utilisés de manière optimale » et « le regroupement des trajets réduit drastiquement le nombre de kilomètres-véhicules par passager », argue Mercedes-Benz.

Un trafic intra-site optimisé

« Nous rendons le trafic intra-site compatible avec la mobilité durable, en augmentant la mobilité de nos employés tout en réduisant le nombre de véhicules affectés à chaque service et donc le trafic du site », se félicite Markus Keicher, directeur de l’usine de Brême.

Des navettes partagées sont actuellement testées dans d’autres usines de la marque Mercedes-Benz, et le service pourrait être étendu à d’autres sites du Groupe Daimler. Une bonne opportunité pour Daimler d’améliorer le service Viavan et de lui faire gagner en visibilité, alors que Mercedes-Benz Vans a pour ambition de passer « du statut de constructeur d’utilitaires à fournisseur de solutions globales de mobilité et de transport » dans le cadre de sa stratégie AdVance.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter