La Navya Arma conquiert les aéroports

La navette 100 % électrique et sans conducteur a investi les aéroports de Christchurch en Nouvelle-Zélande et d’Heathrow à Londres, qui veulent tester de nouvelles solutions de mobilité.

955
La Navya Arma conquiert les aéroports

L’aéroport national de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a été le premier séduit par la navette électrique et autonome Navya Arma. Un véhicule a été mis en service le 26 janvier sur le tarmac et sera expérimenté pendant au minimum de deux ans, pour les déplacements du personnel comme des passagers. Le gouvernement néo-zélandais envisage par la suite de déployer cette navette sur la voie publique.

Une démonstration de la Navya Arma a également eu lieu du 24 au 26 janvier à l’aéroport d’Heathrow, en Angleterre, dans le cadre du « Heathrow Electric Autonomous Showcase ».

Selon Navya, l’utilisation de la navette autonome sur zone aéroportuaire apporte un gain de temps, en mettant en place une solution de transport pour des zones habituellement parcourues à pied. « La technologie du véhicule autonome fera très certainement partie des aéroports du futur, estime Christophe Sapet, président de Navya. Ces navettes permettront d’apporter des solutions à tous les problèmes de flux auxquels les aéroports sont actuellement confrontés. »

 

PARTAGER SUR