Navya-Muses : des utilitaires électriques, voire autonomes

Navya, le spécialiste français des navettes autonomes, signe un partenariat avec Muses pour commercialiser 300 utilitaires électriques dont une version autonome potentielle.
9424
Navya Muses

Navya vient de nouer un partenariat avec Muses Europe pour élargir son champ d’activité. Navya était jusqu’à maintenant connu comme spécialiste dans la conduite autonome des navettes de transport de personnes sur site propre. Ses véhicules circulent par exemple à La Défense ou à Rueil-Malmaison (92) ().

Muses Europe se présente comme le bureau d’études créé par Ellectramobilys. L’objectif : « déployer une relocalisation de la production des véhicules en France », mais aussi « permettre aux professionnels de transporter des marchandises et de se déplacer dans les centres-villes et leurs périphéries avec un outils parfaitement adapté, simple et très économe en énergie. »

Navya-Muses : 300 petits utilitaires électriques en projet

Navya veut ainsi réaliser l’assemblage sur son site de Vénissieux (69) de près de 300 petits utilitaires électriques. Une version pourrait aussi se doter d’un pilotage autonome, le pack AD, développé pour les navettes autonomes du spécialiste. Le tout avec 80 % de valeur ajoutée en France, d’où le recours à des équipementiers de l’automobile et du VU.

Ce projet Muses réunit en effet plusieurs grands acteurs. Il s’agit d’une part de Yulon, conglomérat automobile taïwanais et de Speedy (enseigne du groupe Bridgestone). Mais aussi de Navya donc, Calip Group (fabrication des cabines), Bosch France (assemblage des cabines), F2J Stamping (réalisation des châssis).

Réduire le coût de la batterie

Selon Navya, « le véhicule urbain Muses, avec son design innovant, permet d’améliorer son efficacité énergétique et d’augmenter son autonomie, tout en réduisant la quantité et le coût de la batterie. Sa position de conduite centrale avec accès gauche-droite offrant une vue à 240 °, ainsi que ses nombreuses possibilités d’assistance électronique à la conduite, en font le véhicule idéal pour la livraison du dernier kilomètre. »

Pour Damien Biro, président de Muses Europe, veut « développer une plate-forme de véhicule électrique pour réduire les besoins en batterie. La logique de notre plate-forme modulaire permet le co-développement et l’industrialisation de solutions évolutives avec tous types de partenaires dans le monde entier. »