Nissan Ambition 2030 aligne quatre concepts cars

Avec Nissan Ambition 2030, le constructeur dévoile ses ambitions dans l’électrique pour 2030. Et révèle quatre concepts cars dont la très proche remplaçante de la Leaf.
773
Nissan Ambition 2030
Nissan Chill-Out

Avec Nissan Ambition 2030, Nissan se veut assez réaliste et prévoit « seulement » 50 % pour son mix d’électrification en 2030. Là où d’autres constructeurs annoncent 100 %, dans le premium par exemple. Cela représente tout de même 23 nouveaux modèles « full hybrid » FHEV ou électriques, dont quinze véhicules 100 % électriques.

Des batteries solides en 2028

En revanche, l’allié de Renault est le premier à s’engager sur une date, 2028, pour la commercialisation des batteries dites « solides » (ASSB) à partir de son usine pilote de Yokohama inaugurée en 2024. Ces batteries « solides » et non plus liquides lithium-ion et sans cobalt se montrent plus denses, plus légères et un tiers plus rapides à recharger. Elles doivent également permettre de diviser par deux le prix du stockage de l’énergie à bord (75 dollars/kWh en 2028).

La descendance de la Nissan Leaf

Outre le SUV Ariya commercialisé en 2022, Nissan prépare donc le renouvellement de sa vénérable berline Leaf pour 2024. Il s’agit en l’occurrence du premier concept-car dévoilé par Nissan, le Chill-Out. Ce crossover basé sur la plateforme CMF-EV de Renault-Nissan comme pour la cousine Mégane E-Tech commercialisée début 2022.

Retour vers le futur en monospace

Nissan Ambition 2030 comprend aussi trois concepts cars basés sur une future plate-forme (photo ci-dessous). Celle-ci intégrera les fameuses batteries sèches et offrira donc une épaisseur du plancher plus faible et une modularité plus grande. Le Hang-Out se veut ainsi une nouvelle interprétation surprenante du monospace classique. Il tirera au maximum profit de son plancher plat et au centre de gravité très bas. Le Surf-Out en est la version pick-up modulable, avec une surface de chargement qui peut aussi intégralement se transformer en habitacle. Enfin, le Max-Out est à l’opposé des deux précédents : il tire parti de son centre de gravité très bas pour proposer une version roadster coupé, visant les amateurs de sensations fortes.

Les Surf-Out, Max-Out et Hang-Out