Nissan Ariya : cinq versions pour un SUV électrique

Le nouveau SUV familial électrique Nissan Ariya sera disponible en trois puissances de moteurs, deux capacité de batteries, ainsi qu’en deux ou quatre roues motrices.

1103
Nissan Ariya

Le Nissan Ariya inaugure une nouvelle plate-forme commune à Nissan et Renault, la CMF-EV, entièrement destinée à l’électrique. Pour la marque au losange, ce SUV sera très proche du concept car Morphoz dévoilé en mars dernier (voir notre brève).

Typiquement nippon dans son design tranchant et son style coupé vers l’arrière, à l’instar d’un Toyota RAV4 ou d’un Lexus NX, ce Nissan Ariya se pose frontalement face à ceux-ci dans ses dimensions : 4,60 m de longueur pour 1,66 m de hauteur et 1,85 m de largeur. Il se veut donc familial et logeable, avec une grande habitabilité à l’avant comme à l’arrière. Une habitabilité due à un empattement de 2,77 m et à un plancher plat accueillant la batterie, pour un coffre de 415 l en 4×4 à 468 l en traction.

Nissan Ariya : de multiples combinaisons

L’intérêt de cette nouvelle plate-forme réside dans ses multiples combinaisons de motorisations : 160 kW/214 ch ou 178 kW/239 ch en traction ; 205 kW/275 ch, 225 kW/302 ch ou 290 kW/389 ch en transmission intégrale. Deux puissances de batteries sont aussi proposées quel que soit le moteur : 63 kWh et 87 kWh effectifs. Ce qui autorise des autonomies respectives différentes de 360 km et 500 km en deux roues motrices, 340 km, 460 km et 400 km en 4×4. Les poids à vide varient d’autant avec un minimum de 1,8 t et jusqu’à 2,3 t, pour une capacité de traction jusqu’à 1,5 t.

Un chargeur de 22 kW de série

Le chargeur de la version 63 kWh est de 7,4 kW. Pour sa part, la version 87 kW a droit à un chargeur triphasé de 22 kW, assez rare dans la catégorie. Une charge rapide est possible jusqu’à 130 kW. On notera enfin que pour son nouveau SUV, Nissan se rallie au chargeur Combo CCS et abandonne son chargeur Chademo. La date de commercialisation de cet Ariya n’est pas annoncée mais devrait être effective au premier semestre 2021.

Voir notre précédente brève sur Nissan

PARTAGER SUR