Nissan e-NV200 : plus d’autonomie mais plus cher

En adoptant la batterie de 40 kWh de la nouvelle Leaf, le Nissan e-NV200 augmente son autonomie à 280 km contre 180 km jusque-là. Mais au prix fort : 28 990 euros HT au minimum.

2464
Nissan e-NV200

Lancé il y a trois ans en version thermique ou électrique (109 ch/80 kW et 254 Nm), le Nissan e-NV200 avait droit à une batterie limitée en puissance : 24 kWh. Ce qui lui procurait une autonomie maximale de 180 km ou moins à pleine charge. Pour la livraison du « dernier kilomètre », cela pouvait devenir handicapant. En s’équipant de la batterie de 40 kWh de la nouvelle Leaf (voir la brève), une centaine de kilomètres supplémentaires est ajoutée sans que la taille de la batterie soit modifiée, au bénéfice du volume de chargement (4,2 m3).

190 km d’autonomie réelle

Cette nouvelle autonomie de 280 km est mesurée selon le cycle NEDC mais il faudrait plutôt évoquer le cycle WLTP en vigueur à partir de septembre prochain. Et, selon nos sources, l’autonomie réelle en conditions d’utilisation standard devrait s’éleverà 190 km. Du côté du chargeur, il demeure à 6,6 kW, ce qui implique une recharge totale en 7 h 30. Mais le Nissan e-NV200 peut aussi se recharger sur une borne rapide 50 kW Chademo en 40 minutes pour 80 % de la charge.

Les tarifs débutent à 28 990 euros HT pour la finition Visia 4 portes (+ 300 euros HT en 5 portes), à 31 090 euros HT en Optima et à pas moins de 32 190 euros HT en Business. Les versions VP Evalia 5 places s’affichent à 41 100 euros TTC en N-Connecta (+ 700 euros TTC en 7 places). La batterie est garantie 8 ans ou 160 000 km, et le véhicule 5 ans ou 100 000 km.

L’essai du précédent Nissan e-NV200

PARTAGER SUR