Nissan Juke 2 : le plus jovial des SUV urbains

Renouveler l’inventeur du petit SUV pour revenir en tête de la course : c’est l’objectif qui incombe au Juke 2 de Nissan. Mission accomplie pour ce premier contact lors d’une récente présentation à la presse.

1735

Le Juke 2 de Nissan saura réinventer ce qui a fait l’énorme succès de son prédécesseur. Au point que la concurrence aujourd’hui se compte sur plus de dix doigts ! Nissan a donc remis à zéro les compteurs de son Juke. Avec un objectif : éviter que le cousin Renault Captur et les ennemis tout désignés Peugeot 2008 et Volkswagen T-Cross ne lui ravissent la vedette en cette automne 2019.

Pour cela, le design de cette deuxième génération du Juke reprend subtilement le « gimmick » qui lui a tant réussi. À savoir sa bouille si joviale et sympathique, avec ses larges antibrouillards ovoïdes et sa face avant athlétique mais toujours féminine.

Une plate-forme mais deux philosophies

Reposant sur la plate-forme de l’alliance Renault-Nissan CMF-B, ce Juke grandit nettement à 4,21 m (+ 7,5 cm). Et surtout, il voit son empattement progresser de 10 cm à 2,37 m, afin d’offrir un espace augmenté de 5,8 cm aux places arrière. Sa hauteur est aussi à la hausse de 3 cm à 1,59 m, avec une garde au toit accrue de 11 mm et une largeur de 1,80 m contre 1,76 m auparavant. Outre cet espace à bord généreux à l’avant comme à l’arrière, le coffre peut embarquer deux valises (+ 20 %) avec ses 422 l de capacité (roue galette en plus).

La qualité des matériaux utilisés dans l’habitacle impressionne pour la planche de bord mais aussi pour les habillages des contre-portes et de la console centrale dont l’aspect des plastiques ne jurent pas dans la partie inférieure ; c’est souvent le cas chez les concurrents actuels ou même sur le segment supérieur. Bref, outre sa jovialité extérieure, ce Juke 2 sait aussi agréablement accueillir ses passagers.

Un diesel et un hybride rechargeable en 2020

Aucun de nos interlocuteurs chez Nissan n’a évoqué l’appellation mais nous pouvons affirmer qu’il s’agit bien d’un « access premium » pour ce nouveau SUV urbain. Pour l’heure, la commercialisation a débuté le 3 septembre avec un seul moteur, le 3-cylindres 1.0 turbo DIG-T de 117 ch et boîte manuelle, à partir de 19 990 euros TTC. La boîte double embrayage est proposée en option (+ 1 500 euros). Ce moteur sera complété par le 1.5 dCi en 95 ou 115 ch, à l’instar du Renault Captur. À l’été 2020, Captur et Juke partageront leur motorisation hybride rechargeable (1.6 essence Nissan, batterie de 9,8 kWh). Motus en revanche sur la finition Business et sur les prix dévoilés le 10 septembre prochain.

Les premières livraisons sont théoriquement programmées pour novembre, en provenance de l’usine britannique de Sunderland, si le Brexit ne fait pas trop de vagues dans le Channel.

Nissan Juke 2

PARTAGER SUR