Nissan Juke HEV : un nouveau full hybrid de 145 ch

Nissan équipe enfin son SUV urbain Juke d’une motorisation full hybrid, celle-là même étrennée par son cousin Renault Captur. Avec à la clé, une baisse du CO2.
1069
Nissan Juke Hybrid

Nissan aura pris son temps pour offrir une seconde motorisation à son Juke né en fin 2019. Ce SUV urbain souffrait, avec son 1.0 turbo-essence de 114 ch d’un CO2 à 134 g au minimum. Nissan n’a pas eu besoin d’aller très loin pour trouver ce nouveau moteur. Il suffisait de piocher dans la banque d’organes de l’alliance Renault-Nissan pour équiper son Juke du groupe motopropulseur E-Tech HEV de 145 ch commercialisé depuis le printemps 2021 sous le capot du Renault Captur. Et cela était d’autant plus simple que ces deux SUV urbains partagent la même plate-forme CMF-B.

Nissan Juke, un full hybrid HEV bien connu

On retrouve donc le 4-cyl. 1.6 l atmosphérique de 94 ch, d’origine Nissan justement, assisté par un moteur électrique de 49 ch et un alterno-démarreur de 20 ch, plus une batterie de 1,2 kWh. Le tout développe 145 ch pour un couple de 205 Nm. Au passage, ce Nissan Juke Hybrid s’équipe également de l’originale boîte de vitesses à crabots sans embrayage, favorisant une baisse de la consommation et des émissions de CO2, soit 118 g pour 5,2 l/100 km en cycle mixte (en cours d’homologation). Cela reste malgré tout supérieur à son cousin Renault Captur E-Tech Hybrid 145 ch qui descend jusqu’à 114 g.

Commercialisation à venir

Tout comme le cousin au losange, la batterie prend place dans le coffre et celui-ci voit sa capacité réduite de 68 l, soit 354 l et un maximum de 1 237 l. Quelques ajouts de style avec des badges « Hybrid » ornent les portes et le hayon. La calandre arbore le nouveau logo Nissan et comporte un bandeau noir brillant. Quelques appendices aérodynamiques améliorent les flux d’air sur la carrosserie. La commercialisation de ce Juke Hybrid n’est pas encore arrêtée. Il « rejoindra la gamme plus tard cette année », selon Nissan.