Nissan NV300 1.6 dCi 125 : une base bien connue

Afin de remplacer son Primastar, Nissan s’est tourné vers l’autre membre de l’Alliance, Renault, pour transformer le Trafic en NV300.

- Magazine N°226
4362
Nissan NV300
Le Nissan NV300 utilise la plate-forme du Renault Trafic.

Malgré une face avant remaniée et propre au NV300, impossible de ne pas remarquer l’air de famille avec le Trafic. La face avant est proche de celle du NV400 en réduction, avec une large calandre entourée de deux gros joncs chromés verticaux et de grands phares venant mordre sur les ailes. Mais tout le reste est identique au Trafic.

À l’intérieur aussi, l’impression de déjà vu persiste puisque, mis à part le logo au centre du volant, tout le reste est, là encore, identique à ce que propose un Trafic. Les occupants ne s’en plaindront pas forcément dans la mesure où la cabine de conduite du Trafic est agréable à vivre et accueillante. Mis à part le commodo de commande au volant du système audio, à droite sous le volant, qui demande un petit temps d’adaptation pour quiconque n’a jamais roulé en Renault, les commandes sont bien disposées et faciles à appréhender.

La position de conduite se veut très bonne et les multiples réglages du siège offrent à n’importe quel gabarit de s’installer dans des conditions satisfaisantes. C’est un peu moins vrai pour les passagers de la banquette 2 places avec dossier sans réglage. De très nombreux espaces de rangement, disséminés un peu partout, permettent de ranger aisément de nombreux objets. Les plastiques sont de qualité quelconque en dépit de réels progrès par rapport au Primastar.

Un moteur plaisant

Pas de surprise non plus sous le capot : le bloc 1.6 l dCi est disponible en quatre niveaux de puissance, 95, 120, 125 et 145 ch. Les deux plus petites puissances sont établies via un simple turbo à géométrie variable, alors que les deux versions « haute puissance » font appel à une double suralimentation. C’est le cas de la version 125 ch. Bien qu’affichant un niveau de puissance proche de la version directement inférieure (120 ch), celle-ci bénéficie de la double suralimentation, beaucoup plus efficace à tous les régimes. Cela offre une mécanique bien plus agréable à utiliser et des accélérations ou des relances plus franches, aussi bien à vide qu’en charge. Très polyvalente, cette version 125 ch est à l’aise sur tous les terrains, y compris les voies express ou les autoroutes. De plus, la version 125 ch se dote du stop&start et du mode Eco pour économiser quelques précieux litres de carburant, surtout en ville.

Sur route, le NV300 offre un beau compromis confort/tenue de route. L’insonorisation se montre efficace même si le NV300 ne rivalise pas avec les nouveaux Jumpy, Expert ou Proace du point de vue du confort ou de l’agrément de conduite. Soulignons que le Nissan NV300, comme tous les VU Nissan, profite d’une garantie de 5 ans ou 160 000 km, une offre unique sur le marché et apte à rassurer les acheteurs encore hésitants.

De nombreuses versions

Pour les dimensions et les versions, le NV300 se calque aussi sur le Trafic. Le fourgon compact se décline en deux longueurs et deux hauteurs, avec à la clé trois volumes utiles de fourgon : 5,2 (L1H1), 6 (L2H1) et 8,6 m3 (L2H2). Le NV300 existe aussi en plancher-cabine pour l’adaptation de carrosseries, et en Combi 6 places (longueurs L1 et L2).

Nissan s’est engagé dans une politique de diminution des accidents et de leurs conséquences dans lesquels sont impliqués ses modèles. Cela vaut aussi pour les VU. Le NV300 aligne donc naturellement divers équipements de série (ABS, ESP, antipatinage, aide au démarrage en côte, assistant pour sol meuble, etc.). À cela s’ajoutent, en série ou en option selon la finition, des équipements comme les radars de stationnement, éventuellement avec caméra de recul, le miroir anti angle mort côté passager en lieu et place du miroir de courtoisie classique, un système de navigation, un contrôle vocal du téléphone. Située au dos du siège rabattable, la tablette centrale se transforme en un tournemain en une console pour accueillir un bloc note ou une tablette électronique.

Comptez à partir de 23 600 euros HT pour le 1.6 dCi 125.

Notre avis

PLUS
Garantie 5 ans/160 000 km ● Largeur de gamme


MOINS
Finitions moyennes ● Air de déjà vu

Nissan NV300 1.6 dCi 125
Moteur (cm3) 1 598
Puissance (ch à tours/min) 125/3 500
Couple (Nm à tours/min) 320/1 500
Conso. mixte (l/100 km) 5,9
Émissions de CO2 (g/km) 155
Vitesse maxi (km/h) 174
Poids à vide (kg) 1 725
Charge utile (kg) 1 280
Volume utile (m3) 5,2
L x l x h (mm) 4 999 x 1 956 x 1 971
Longueur intérieure maxi (mm) 2 537
Hauteur intérieure maxi (mm) 1 387
À partir de (€ HT) 23 600

 

Valeurs futures
Nissan NV300 fourgon L1H1 2T8 1.6 DCI 125 S/S optima
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Manuelle
Carrosserie Fourgon
Cylindrée (cm3) 1 598
CO2 (g/km) 155
Ch din 125
Prix neuf TTC (€) 33 060
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 10 807
Valeur reprise 32,7 %
Valeur vente TTC (€) 12 865
Valeur vente 38,9 %

Source : Forecast Autovista, février 2017.