Normes européennes d’émissions : où en sont les constructeurs ?

1306
Autoways CO2 oct 2019
Source : Autoways

La législation européenne impose aux constructeurs de ne pas dépasser un taux de 95 g/km en moyenne sur 95 % de leurs ventes de véhicules légers dès 2020 et 100 % dès 2021. Des objectifs qui seront difficiles à atteindre si l’on en croit les chiffres 2019 du spécialiste des données de marché automobile Autoways, filiale du cabinet de conseil en marketing C-ways. Sur dix mois, Toyota serait ainsi le seul constructeur à atteindre une moyenne d’émissions de CO2 située sous la barre des 100 g/km, avec un taux de 93,65 g/km de CO2 au 31 octobre 2019 contre 162,82 g/km en 2005 (alors le plus élevé parmi les constructeurs généralistes selon Autoways). Vient ensuite le Groupe PSA avec une moyenne de 105,30 g/km de CO2 sur les dix premiers mois de 2019, soit 10 g de moins par rapport à 2013 (114,25 g/km). Au sein du Groupe PSA, Citroën affiche même une moyenne de 105,30 g/km (contre 114,01 g/km en 2013). Inversement, la marque Renault fait partie des mauvais élèves avec une moyenne passée de 105,69 g/km de CO2 en 2013 à 110,98 g/km fin octobre 2019, soit une hausse de 5 g/km. Dacia atteint près de 120 g/km, stable depuis 2013 d’après Autoways. Enfin, Opel affiche un taux moyen de 120,11 g/km et n’a perdu que 5 g/km depuis 2013.

PARTAGER SUR