« Nous ne cherchons pas des coûts bas mais des coûts maîtrisés » Laurent Jolivet, Eiffage

Laurent Jolivet est le responsable du parc d’Eiffage. Chez Eiffage, le TCO est divisé entre TCO prévisionnel et TCO réel. Deux aspects complémentaires du même coût que le spécialiste du BTP veut optimiser, en multipliant les pistes de travail.

- Magazine N°189
1835

De quelle manière abordez-vous la notion de TCO ?

Chez Eiffage, la coordination des achats définit une grille de véhicules de fonction et une d’utilitaires, ensuite appliquées dans chaque branche selon les besoins. Nous abordons la question du TCO à deux niveaux, prévisionnel et réel. Le TCO prévisionnel prend en compte le prix d’achat négocié avec le constructeur, le loyer issu de la négociation avec les loueurs pour les couples durée/kilométrage ciblés, la consommation théorique, un coût prévisionnel de maintenance et l’impact des émissions de CO2. Le TCO réel reprend ces postes auxquels s’ajoutent l’assurance et les frais de...

PARTAGER SUR