Le Citroën C5 Aircross se refait une beauté

Le Citroën C5 Aircross a droit à un restylage et à une nouvelle planche de bord à mi-parcours. En revanche, rien de modifié pour les motorisations.
2628
Citroën C5 Aircross
Copyright William CROZES @ Continental Productions

Citroën offre à son nouveau C5 Aircross un restylage de la face avant. Objectif : masquer ses rondeurs initiales, le design sans lignes de force ayant fait son temps. Les récentes Citroën C4 et Citroën C5 X en sont d’ailleurs l’expression la plus récente. Plus structurée, la face avant de C5 Aircross se veut donc plus verticale, tout en renforçant la perception de belle largeur, ce qui impose un caractère plus fort et plus élégant. À l’arrière, les feux sont soulignés de lignes plus expressives et l’ajout de chrome doit renforcer la montée en gamme de ce SUV compact.

Citroën C5 Aircross : un nouvel habitacle plus valorisant

Dans l’habitacle du C5 Aircross, la nouvelle planche de bord intègre la tablette de 10 pouces, commune aux Peugeot et DS de dernière génération. Avec une console centrale qui se veut plus valorisante en tissu « façon cuir » et avec un liseré chromé. On notera aussi la mise en série des nouveaux sièges Advanced Confort à densité modulaire inaugurés sur les Citroën C4 et C5 X. Les suspensions à butées hydrauliques progressives sont bien évidemment reconduites. Avec ces nouveaux sièges, le confort déjà moelleux devrait franchir un nouveau cap.

Une gamme moteurs non modifiée

Les motorisations sont reprises de la gamme actuelle du C5 Aircross. Dont l’hybride rechargeable de 225 ch/31-33 g, ainsi que le 1.5 BlueHDI de 130 ch/130-140 g et le 1.2 Puretech de 130 ch/139-146 g. Les prix débutent à 26 750 euros TTC pour ce dernier ou à 32 300 euros TTC en Business (+ 2 000 euros en boîte auto EAT8). En diesel, les prix sont à partir de 29 100 euros TTC ou 32 750 euros TTC en Business. Enfin, le C5 Aircross PHEV s’affiche à 40 550 euros TTC, toujours en Business.

Copyright William CROZES @ Continental Productions