Nouveau Range Rover : tout changer pour ne rien changer

Le nouveau Range Rover n’est pas une révolution esthétique. Pourtant, tout change avec l’adoption d’une plate-forme multi-énergies révolutionnaire. Explications.
619
Nouveau Range Rover

Le célèbre Range Rover de cinquième génération entame une véritable révolution. Sa nouvelle plate-forme MLA-Flex permettra ainsi de développer une version totalement électrique, programmée pour 2024.

Et d’ici là, ce Range Rover adoptera, dès le printemps 2022, les 6-cyl. en ligne 3.0 turbo-essence et diesel, tous à hybridation de 48 V MHEV, inaugurés par le récent Defender. L’accès à la gamme se fera en 360 ch/215 g, puis en 400 ch/215 g pour l’essence ; en diesel, comptez 250 ch/198-215 g et 350 ch/198-217 g.

Le Range Rover en MHEV et PHEV

Mais on retiendra surtout pour les deux déclinaisons hybrides rechargeables essence en 404 et 510 ch. Toutes deux s’équipent d’un moteur électrique de 142 ch et d’une batterie conséquente de 31,8 kWh utiles. Soit des émissions inférieures à 30 g et une autonomie frisant les 100 km. Leur commercialisation se fera début 2022.

Ce Range Rover sera bien entendu 4×4 et équipé du fameux et inégalé système de transmission Terrain Response, avec ses six modes de progression en fonction du terrain. Le tout reposant sur des liaisons au sol avec barres antiroulis actives, roues avant et arrière directrices pour un demi-tour en 5,50 m et suspension pneumatique. Il n’en faudra pas moins pour emmener ce mastodonte qui s’allonge encore de 52 mm pour atteindre 5,05 m ou 5,25 m dans sa version à empattement long.

Déjà au catalogue

Le style de ce nouveau Range Rover ne fait donc pas la révolution. On retrouve les lignes pures et galbées, tout en arrondis discrets qui font déjà le caractère unique du design de la génération actuelle. Le plus surprenant vient de la face arrière avec cette ligne horizontale qui se prolonge en crosse verticale vers le bas, un dessin relativement baroque. Mais c’est pour la bonne cause : le Cx est de seulement 0,30. L’habitacle est lui aussi traité avec finesse et raffinement, avec une pureté des lignes que ne renierait pas son initiateur Volvo. Un bel hommage. Le configurateur est déjà en ligne et les prix débutent à 122 600 euros.