Nouvelle DS3 (2016) : image de marque

Pour son second restylage, la DS3 gagne une calandre bien à elle, quelques évolutions mécaniques et des équipements supplémentaires – standing oblige.

968
Nouvelle DS3 (2016) : image de marque

Alors qu’elle a perdu ses chevrons, la DS3 version 2016 renforce sa personnalité avec une face avant intégrant une calandre prolongée de deux « ailes » partant sous les feux – une nouvelle signature visuelle pour la marque, appelée DS Wings.

« Les grands atouts de la DS3 sont son style et ses possibilités de personnalisation : 90 % des commandes se font en bi-ton, » explique Benjamin Maigre, son chef de produit. De quoi se faire plaisir au moment de la commande : 78 combinaisons possibles sont au programme… Mais attention, l’addition monte vite : compter 590 euros TTC au moins pour une autre couleur que blanc, et 400 euros pour un toit de couleur différente !

La gamme de moteurs en version entreprise Executive inclut bien entendu toujours le Blue HDi 100 ch. Un 4-cylindres classique en version Drive Efficiency avec, au bilan, 79 g de CO2 et 3 l/100 km en moyenne normalisée. Pour autant, les performances et l’agrément demeurent très corrects.

Côté transmission, la récente boîte automatique EAT6 à convertisseur classique se veut 40 % plus rapide que l’ancienne d’après DS. Elle n’est proposée qu’avec le petit 3-cylindres essence PureTech de 110 ch, souple, agréable, suffisamment performant et sobre, avec 4,6 l/100 km en moyenne normalisée, soit 105 g.

Comportement et confort

Quelle que soit la motorisation, la DS3 conserve ses qualités de comportement et de confort, même si elle ne se montre pas aussi ludique au volant qu’une Mini.

Avec ce restylage, la DS3 gagne aussi des équipements, comme la connectivité Mirror Screen (200 euros) qui intègre Apple CarPlay et Mirrorlink, mais pas encore Android Auto. La navigation TomTom, prévue pour se généraliser au sein de PSA, n’arrivera aussi que plus tard – c’est dommage.

Bien équipée, la version société Executive inclut la climatisation et les feux et essuie-glace automatiques, le régulateur-limiteur de vitesse, l’aide au stationnement arrière, la navigation tactile 7’’, les connexions USB et Bluetooth et l’appel d’urgence. Sans oublier un parfum d’ambiance, le pack cuir, les jantes alliage 16’’ et une roue de secours (galette). Il faudra ajouter 300 euros pour le freinage automatique en ville.

Voilà donc une petite citadine polyvalente toujours originale, confortable et bien équipée, au tarif très haut de gamme justifié par son look et sa personnalisation, un peu moins par la qualité de ses matériaux. Comptez à partir de 22 850 euros TTC pour le BlueHDi 100 ch en finition Executive.

NOTRE AVIS

Bien

Confort et comportement • Équipement généreux • Personnalisation

À revoir

Restylage timide • Tarifs des options élevés • Matériaux parfois décevants

DS3

BlueHDi 100 S&S BVM Drive Efficiency Executive

PureTech 110 S&S EAT6 Executive

Moteur

4-cyl. diesel turbo

3-cyl. essence turbo

Puissance/couple (ch/Nm)

99/254

110/205

Conso. mixte (l/100 km)

3,0

4,6

Émissions de CO2 (g/km)

79

105

Vitesse maxi (km/h)

189

189

0 à 100 km/h (s)

10,8

9,9

Poids à vide (kg)

1 085 (avec conducteur)

1 090 (avec conducteur)

Charge utile (kg)

548

525

Coffre (l)

285/980

285/980

L x l x H (mm)

3 954 x 1 715 x 1 458

3 954 x 1 715 x 1 458

À partir de (€ TTC) 

22 850

23 250

Valeurs futures

DS3

PureTech 110 S&S EAT6 Executive

DS3 BlueHDi 100 S&S BVM Drive Efficiency Executive

Énergie

Essence sans plomb

Diesel

Boîte de vitesses

Automatique

Manuelle

Carrosserie

Berline

Berline

Cylindrée (cm3)

1 199

1 560

CO2 (g/km)

105

79

Ch din

110

99

Prix neuf TTC (€)

23 250

22 850

Mois

42

42

Km total

100 000

100 000

Valeur reprise TTC (€)

9 818

8 959

Valeur reprise

42,2 %

39,2 %

Valeur vente TTC (€)

11 510

10 504

Valeur vente

49,5 %

46,0 %

Source : Forecast Autovista, mai 2016.