Dossier - Nouvelles mobilités : coûts minimes et bénéfices immatériels

Nouvelles mobilités : coûts minimes et bénéfices immatériels

Autopartage, covoiturage, VAE et autres deux-roues se développent en entreprise à des rythmes plus ou moins soutenus. Proposés à des coûts abordables, ces services permettent d’améliorer l’attractivité de l’entreprise, de renforcer son image en matière de RSE et d’affirmer son caractère résolument moderne. Autant d’avantages difficiles à quantifier.
- Magazine N°264
2809
Nouvelles mobilités
© Colorlife

Adopter les nouvelles mobilités ne va pas de soi. « La plupart des entreprises y vont à marche forcée, observe Marie-Hélène Benarouch, consultante achats et mobilité opérationnelle pour le cabinet de conseil EPSA. Ou alors leurs obligations liées à la RSE sont très fortes, comme dans le secteur public. Mais les trois quarts s’en préoccupent peu. »

De fait, les entreprises n’ont pas encore toutes témoigné un grand intérêt pour ces nouvelles mobilités. Mais quand elles vont s’apercevoir qu’aller voir les clients avec un véhicule coûte de plus en plus cher, leur point de vue pourrait évoluer du tout au tout. « Les normes CAFE renchérissent le...

Dossier - Nouvelles mobilités : coûts minimes et bénéfices immatériels