Magazine N°223

Flottes Automobiles N°223

Révolution

Dans le petit monde du véhicule d’entreprise, la loi de finance 2017 pourrait amener une révolution de grande ampleur. Outre la révision du barème du bonus-malus et celle du plafond de déductibilité des amortissements, le Code général des impôts pourrait bien aligner à moyen terme les fiscalités de l’essence et du diesel.
Au sein des flottes, les conséquences de ce changement de braquet ont déjà été anticipées, en étudiant les possibilités offertes par les motorisations dites alternatives dont l’essence … Avec une règle qui devrait bientôt prévaloir: le choix du carburant dépendra en premier lieu de l’usage qui sera fait du véhicule. Ce qui reste en somme assez logique.
Il faut désormais attendre que le projet de loi de finance 2017 ait fini son parcours législatif et se traduise dans les faits. Sur ce sujet, nous vous renvoyons à notre site internet pour suivre les évolutions de ce véritable serpent de mer qu’est la réforme de la fiscalité du véhicule d’entreprise. Bonne lecture.
Guillaume Pommereau, Rédacteur en chef

À lire dans ce numéro :

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.