Objectifs 2014, un mot d’ordre : optimiser

Les modifications de la fiscalité auront un impact non négligeable sur les stratégies des responsables de flotte en 2014, à l’heure où les réductions des coûts se veulent plus que jamais d’actualité.

- Magazine N°194
607
Objectifs 2014, un mot d’ordre : optimiser
Et pour les grands groupes comme pour les PME, le secteur privé comme la sphère publique, les marges de manœuvre ne cessent de s’amenuiser. Mais il ne faut pas désespérer pour autant lorsqu’il est question de gestion de flotte, et les professionnels que nous avons interrogés en témoignent dans nos colonnes.

Parmi les pistes à explorer, la plus efficace (et pas toujours la plus suivie), reste de rechercher la juste adéquation entre le véhicule et les missions auxquelles il se destine. Autre axe de travail, la remontée de données plus fiables, par le biais notamment de la télématique embarquée qui devrait confirmer sa percée en 2014.

Les responsables de parc s’intéressent aussi à l’éco-conduite et généralisent les formations pour limiter l’accidentologie ; dans le même esprit, ils se penchent sur l’auto-partage, en procédant par touches pour remettre en cause le véhicule attribué sans froisser les susceptibilités. On le sait, entre exigences de la direction générale et demandes des clients internes, l’action du gestionnaire de flotte passe avant tout par une politique de petits pas…

PARTAGER SUR