Gestion : entre baisse des coûts et qualité de service

Optimiser les coûts reste au cœur de la mission du gestionnaire de flotte et 2018 ne dérogera pas à cette règle. Outre la révision de la car policy, la rationalisation du parc, la mise en concurrence des prestataires et le travail sur l’entretien ou l’assurance, la mutualisation des véhicules s’impose avec la diffusion des solutions d’autopartage.

- Magazine N°234
1335
©Nonwarit Pruetisirirot -26486073_l

Généralement renouvelée tous les deux ou trois ans, la car policy restera l’un des objectifs centraux de bon nombre de gestionnaires de flotte en 2018. Et pour tirer les coûts vers le bas, pas de meilleur outil pour l’instant que le TCO, ou coût total de possession, qui permet, lorsqu’il est complet, de connaître précisément les postes générateurs de dépenses. « En 2017, nous avons affiné les calculs de TCO, en particulier sur les coûts administratifs de gestion, et nous continuerons à les améliorer à l’avenir », indique Angélique Pluta, chef du bureau des 14 500 véhicules de la gamme commerciale du ministère des Armées (voir le reportage).

L...