Outils : un gestionnaire de flotte 2.0

Pour assurer toutes les tâches qui leur sont demandées, les gestionnaires de flotte sont tentés de se tourner vers des solutions informatiques performantes, tant logicielles que télématiques. Mais ces dernières doivent rester économiques et s’adapter à des usages spécifiques. L’objectif 2018 : tester de nouvelles options et améliorer l’existant.

- Magazine N°234
1504
©aimagee-30651613_l

S’équiper d’un outil de gestion sur mesure reste une préoccupation des responsables de parc. C’est d’ailleurs l’un des grands chantiers du ministère des Armées, lancé il y a déjà plusieurs années. Pour ses 14 500 véhicules, ce ministère possède son propre logiciel, Artémis, développé par la société orléanaise Ontomantics. Artémis sert à la gestion générale (achats, affectations, etc.) et prend en compte la maintenance, la facturation ou les cartes accréditives (carburant, lavage, péage, parking).

Ce logiciel est aussi employé par les armées pour les bus, les PL et le fret, ainsi que pour les missions de l’ensemble de ces véhicules, y compris...

PARTAGER SUR