Offre jusqu’à 115 g : Bonus de 500 €

404

Segment B1/B2 (petites voitures)

C’est la catégorie qui s’est le plus étoffée récemment avec l’abaissement des seuils du bonus. Tous les constructeurs ou presque sont parvenus à passer sous la barre des 115 g en combinant petits moteurs diesel, petites et/ou légères carrosseries et divers artifices aérodynamiques (profilage des dessous de caisses, pneumatiques basse résistance, etc.) ou mécaniques (rapports de boîtes allongés, récupération d’énergie au freinage, start&stop…).

La toute nouvelle Citroën DS3 (version Coupé 3 portes de la C3) n’a donc pas trop de mal à s’afficher à 104 g avec le 1.6 HDi 90 ch que nous évoquions plus haut (98 g avec le Stop&Start). Elle fait mieux que la vieillissante C1 (et ses soeurs jumelles Peugeot 107/Toyota Aygo) avec le petit 1.4 HDi de seulement 55 ch qui est à 109 g. D’ailleurs, la Toyota Yaris, bien plus polyvalente est aussi à 109 g avec le 1.4 D-4D 90 ch «maison».

La nouvelle C3 (5 portes donc) est moins bien positionnée en raison d’un design très différent, haute sur pattes et assez longue, qui induit un CX dégradé par rapport à la DS3. Du coup, le 1.4 HDi de 70 ch est de rigueur et arrive tout juste à 110 g, tout comme le 1.6 HDi de 90 ch, facturé 1 100 euros de plus ! La version 110 ch est aussi de mise avec des émissions qui passent à tout juste 115 g permettant de décrocher le bonus de 500 €. Même remarque pour l’ancienne C3, baptisée dorénavant Classic, qui s’accroche aux 115 g mais avec le 1.4 HDi de 70 ch. Et même constat pour la Peugeot 206 +, toujours au catalogue dans une version restylée l’année dernière, et qui se contente de 4,2 l/100 km, soit 110 g avec le 1.4 HDi de 70 ch. La Peugeot 207, plus grande et plus pesante, soigne malgré tout sa ligne et arrive à 115 g avec ce 1.4 HDi de 70 ch.

Toujours du côté des marques hexagonales, Renault avec sa Twingo 1.5 dCi 85 ch à 104 g devrait donner un tour de vis pour la faire passer à 98 g en 2010. La version 65 ch du 1.5 dCi est bien plus «polluante» avec 113 g mais a droit au même bonus. Même remarque pour la Clio qui pousse son 1.5 dCi à 70 ch et passe à tout juste 115 g. L’honneur est sauf. 115 g, c’est aussi le niveau d’émissions du 1.5 dCi en 85 ch, en berline comme en break Estate. On attend aussi pour cette année une version à 98 g de cette Clio. La génération précédente de la Clio, baptisée Campus, est aussi proposée avec le 1.5 dCi en 85 ch et, légèreté de la voiture aidant, se contente de 111 g.

Dans la catégorie, arrive aussi la Mini One D de BMW avec le 1.4 HDi 90 ch de PSA qui pointe à 104 g…. aussi peu qu’avec le 1.6 HDi de 110 ch, venu de PSA lui-aussi. La version Clubman «break», disponible uniquement avec cette puissance passe à 109 g, c’est bien.

Bon résultat aussi pour Fiat qui équipe sa 500 du récent 1.3 MJT passé à 95 ch avec le Stop&Start pour 104 g seulement. Moteur avec Stop&Start que l’on retrouve sous le capot de la Punto Evo où il passe à 107 g, uniquement avec la boîte robotisée Dualogic qui remplit avec douceur son office. L’ancienne Grande Punto est obligée de conserver son vieillissant 1.3 MJT de 75 ch qui pointe à 109 g, tout comme avec la Punto Evo… qui a revanche l’avantage d’être proposé en version Entreprise. La petite mais bien pratique et peu chère Panda se place aussi dans la catégorie avec ce 1.3 MJT ramené à 70 ch pour 114 g.

Toujours à 109 g, on retrouve la Volkswagen Polo dans ses versions « non BlueMotion », à des prix plus abordables et sans le Start&Stop avec son 1.6 TDI qui se décline en 3 puissances : 75 ch, 90 ch et 105 ch. La Seat Ibiza dans ses versions «normales» (non Ecomotive) y a aussi droit, mais seulement en 90 ch ou 105 ch (et 109 g tous deux), en 3 portes, 5 portes et break SC.

La Skoda Fabia (berline ou break) est au même régime de 109 g, mais n’y arrive qu’avec l’ancien 3 cylindres TDI à injecteurs pompes de 80 ch.

Ford a été l’un des premiers constructeurs à concocter une version « basse consommation » de sa petite Fiesta mais son prix dissuasif a fait nettement pencher la balance vers les versions 1.4 TDCi de 68 ch ou 1.6 TDCi 90 ch (d’origine PSA) qui s’affichent à 110 g sans renier performances et agrément de conduite. Notez que la Mazda2, conçue sur la même plate-forme, mais avec un poids à vide inférieur, réduit ses émissions à 107 g avec le 1.4 MZ-CD de 68 ch mais passe à 112 g avec le 1.6 MZ-CD de 90 ch. Soit plus que la Ford Fiesta plus lourde, allez comprendre…

Si l’Opel Corsa 98 g et son 1.3 CDTI de 95 ch constitue une offre intéressante pour son niveau d’émissions, la version «normale» du 1.3 CDTI ramenée à 75 ch (ancienne génération) se défend correctement avec 114 g et s’affiche 1 200 € de moins.

Le podium de la rédaction :

1- Citroën C3/DS3 1.6 HDI 90 ch

2- Volkswagen Polo 1.6 TDI 90 ch

3- Renault Clio 1.5 dCi 85 ch

Segment C (compactes)

Si les citadines constituent la majorité des modèles dans la catégorie de 101 g à 115 g (TVS à 4 €/g et bonus à 500 €), l’offre en voitures dites «compactes» sur la même fourchette est remarquable.

Audi tient toujours le haut du pavé avec son A3 Sportback (5 portes) équipée du récent 1.6 TDI de 105 ch avec seulement 102 g. Notez que la version 90 ch de ce 1.6 TDI est à 114 g (115 g pour la Sportback) mais permet d’économiser 1 210 €. Le plus notable, c’est le 2.0 TDI de 140 ch de cette A3 qui, quelles que soient les finitions, s’établit à tout juste 115 g, un record inégalé, même par BMW et sa Série 1 –une Série 320d est malgré tout annoncée à 109 g pour 163 ch, mais elle joue dans le segment supérieur, ce qui est encore plus extraordinaire.

Juste derrière cette Audi A3 vient se glisser la Volvo S40 qui, en adoptant le Start&Stop sur le 1.6 D de 110 ch (PSA) est à 104 g, un beau record. La Volkswagen Golf n’est pas en reste avec l’incontournable 1.6 TDI de 105 ch BlueMotion à 107 g (109 g avec la boîte DSG7) en 3 portes, 5 portes et break SW. La Golf Plus, handicapée par son profil haut passe à 115 g, ce qui reste intéressant pour les flottes. La récente Opel Astra vient jouer les trublions dans ce petit trio de tête avec le petit 1.3 CDTI de 95 ch de la Corsa qui émet 109 g.

On passe ensuite à la fourchette comprise entre 112 g et 115 g où l’on retrouve les marques généralistes comme Ford avec sa Focus 1.6 TDCi 90 ch dans sa version Econetic à 114 g, résultat devenu «moyen» aujourd’hui… le badge Econetic servant à justifier un surcoût de 1 300 € par rapport à la version standard qui pointe à 118 g. Plus judicieuse, la Focus 1.6 TDCi en 110 ch et 115 g n’est facturée que 300 € de plus que l’Econetic : la balance penche en sa faveur.

Renault est plus sage et, même si sa Mégane arbore le sigle Eco2, son 1.5 dCi de 110 ch n’a pas besoin d’autres artifices mécaniques pour n’émettre que 114 g, en berline, coupé ou break. Précisons que depuis peu, ce moteur répond aux normes Euro 5 avec FAP de série. Ce qui n’est pas le cas de sa lointaine cousine Dacia Logan dont le 1.5 dCi est ramené à 70 ch (115 g aussi).

Autre véhicules à moins de 115 g dans les flottes : l’Alfa Mito 1.3 MJT 95 ch Stop&Start (112 g), la Kia Ceed 1.6 CDRi 90 ch/115 ch (113 g/115 g) et sa cousine Hyundai i30 1.6 CRDi 90 ch/115 ch (115 g) et la Skoda Octavia 1.6 TDI 105 ch (115 g).

Plus répandue dans les ventes aux sociétés, la Citroën C4 est aussi de la partie équipée du 1.6 HDI en 92 ch et 110 ch (uniquement en boîte robotisée) à tout juste 115 g ainsi que la Fiat Bravo avec le 1.6 MJT de 90 ch (115 g). Notez que la Peugeot 308 ne parvient pas sous ce seuil de 115 g.

Le podium de la rédaction :

1- Audi A3 Sportback 1.6 TDI 105 ch

2- Volvo S40 1.6 D 110 ch Start&Stop

3- VW Golf 1.6 TDI BlueMotion 105 ch

Segment M (moyennes familiales)

Signe des temps : le segment des familiales accueille aujourd’hui trois véhicules à moins de 115 g, la crème de la catégorie ! La plus notable est la BMW 320d à 109 g pour 163 ch et tout le monde se demande comment cela est possible… car le fossé avec la suivante, la Volvo V50 1.6D de 110 ch DRIVe (104 g) est immense. La Volkswagen Passat, plus longue, affiche 10 g de plus à 114 g pour 105 ch avec le 1.6 TDI. Mais le choix ne sera pas forcément cornélien puisque la BMW crèvera allégrement le plafond des 30 000 € alors que les deux autres s’affichent plutôt à partir de 26 000 € (sans les remises…).

Le podium de la rédaction :

1- Volvo V50 1.6D 110 ch DRIVe

2- Volkswagen Passat 1.6 TDI 105 ch

3- BMW 320d « 109 g »