Publi-Communiqué

Motorsport Opel – Corsa-e Rallye : une championne électrique

Opel se lance dans l’e-Rallye. Sans émission mais pas sans bruit !
165
rallye

En engageant sa nouvelle Corsa-e Rallye 100 % électrique en championnat de France de rallye sur asphalte en 2021 « en voiture zéro » (véhicule ouvreur qui s’élance juste avant le premier engagé), Opel a créé la surprise. Et tenu toutes ses promesses. La première manche s’est déroulée au Touquet. À l’issue d’onze spéciales, le pilote d’essai d’Opel Marijan Griebel et son copilote Tobias Braun ont ouvert la voie à un plateau de 200 concurrents. La Corsa-e Rallye a pu s’exprimer en conditions de course, au même titre qu’une version thermique classique.

« C’était vraiment un grand plaisir de revenir sur un rallye et de piloter la Corsa-e Rallye sur les routes exigeantes autour du Touquet, a déclaré Marijan Griebel. La voiture s’est comportée brillamment pendant les deux jours. Je pense que nous avons surpris plus d’un spectateur ! » Sur les 131 km de routes de la côte nord-ouest de la France, l’Opel Corsa-e Rallye a convaincu par ses performances et n’a connu aucun problème technique. Une preuve de sa fiabilité. Le directeur d’Opel Motorsport, Jörg Schrott, se montrait pareillement très satisfait. « Cette première sortie sur un vrai rallye a été une étape importante dans ce projet. La Corsa-e Rallye a fait des débuts convaincants. La voiture a aussi suscité beaucoup d’intérêt de la part des officiels, des autres équipes et des représentants des médias. »

Opel Corsa-e Rallye

Première mondiale

Avec la Coupe ADAC Opel e-Rallye, première coupe de rallye électrique monotype au monde, Opel a réuni quatorze Corsa-e Rallye. La compétition s’est tenue les 11 et 12 juin dernier au rallye Stemweder Berg. Développant 136 ch pour 260 Nm, la citadine ne pouvait émettre aucun bruit lors de ses passages à travers la foule. Les ingénieurs d’Opel lui ont donc greffé un système de bruiteur pour se faire entendre de loin par les spectateurs. À savoir deux hautparleurs de 400 watts placés à l’avant et à l’arrière du véhicule, tous deux étanches à l’humidité et à la poussière. Ils sont alimentés par un amplificateur relié à un logiciel dédié qui utilise les données du véhicule. Le dispositif a été conçu pour ravir les tympans du public, mais aussi pour répondre à une obligation réglementaire de la fédération allemande de sport automobile. Celle-ci exige en effet que les voitures de rallye électrique soient audibles pour la sécurité des officiels et des spectateurs.

Une infrastructure spécifique

Pour recharger les véhicules, une infrastructure de recharge mobile spécifique a été développée en collaboration avec Opel Motorsport et le partenaire eLoaded. Délivrant jusqu’à 2 mégawatts, les 18 bornes déployées pour les besoins de la course utilisaient toutes de l’électricité produite de manière renouvelable à partir du réseau public. Chacune fournissait au véhicule jusqu’à 140 kW en courant continu (DC), ce qui permettait aux Opel Corsa-e Rallye de recharger leur batterie de 50 kWh en trente minutes environ. Et même avec des temps de charge plus courts aux stands, les pilotes pouvaient sans crainte assurer les spéciales suivantes. Opel Corsa-e Rallye, une voiture de course 100 % électrique, pleine de talent et qui fait des débuts prometteurs.

PARTAGER SUR