L’Opel Corsa réduit son poids

La sixième génération de l’Opel Corsa, qui doit être présentée d’ici la fin de l’année, a été fortement allégée par rapport au modèle précédent.

1238
Opel Corsa allégée
Source : Opel

Le défi est de taille car la future Corsa se base sur une plate-forme multi-énergies lui permettant d’embarquer une motorisation diesel, essence ou électrique. Le constructeur a tout d’abord misé sur des aciers à haute et ultra-haute élasticité. Il a ensuite optimisé la méthode d’assemblage en tenant compte des vecteurs de charge, des soudures, des structures et des formes. Au total, la caisse en blanc a perdu 40 kg.

En parallèle, les trois types de moteurs sont entièrement en aluminium. « Les moteurs trois-cylindres essence particulièrement compacts pèsent environ 15 kg de moins que la génération précédente des blocs quatre-cylindres de même puissance », précise Opel. Le capot est également en aluminium : plus long que le précédent, il pèse 2,4 kg de moins. « La nouvelle armature des sièges permet de gagner 10 kg au total, 5,5 kg à l’avant, 4,5 kg à l’arrière », ajoute Opel. Enfin, le véhicule est isolé avec un nouveau matériau plus léger dont le détail n’a pas été communiqué.

Au final, la version la plus légère pèsera 980 kg sans conducteur. Cela correspond à un allègement d’environ 10 % par rapport à la cinquième génération de Corsa, avec 108 kg de moins, tout en conservant des dimensions équivalentes. Selon Opel, grâce l’ensemble de ces mesures, couplées à une amélioration de l’aérodynamisme du véhicule et de l’efficacité des motorisations, « la consommation de carburant et les émissions de CO2 ont pu être notablement réduites. »