Opel Insignia Country Tourer : commandes ouvertes

Lancée au salon de Francfort mi-septembre, l’Opel Insignia Country Tourer, la version « baroudeuse » du break Insignia, est commercialisée à partir de 39 200 euros TTC.

1023
Opel Insignia Country Tourer

L’Opel Insignia Country Tourer sera sur les routes de l’Hexagone à l’automne mais vous pouvez déjà la commander, cette dernière-née d’Opel « d’avant Peugeot ». Son tarif frise les 40 000 euros, en phase avec ses concurrentes généralistes Peugeot 508 RXH et Volkswagen Passat Alltracks (lire notre précédent article).

L’Opel Insignia Country Tourer vise les flottes

Bien entendu, les flottes constitueront la majorité des ventes en France. L’offre moteur débute avec le 2.0 CDTI de 170 ch (5,5 l/100 km, 145 g de CO2) et, malgré ses airs de baroudeuses et sa garde au sol rehaussée de 25 mm, une unique transmission aux seules roues avant et une boîte manuelle. Facturée 39 200 euros, cette première version de lancement comprend tout de même la suspension métallique pilotée Flexride ou encore la caméra de recul et l’écran multimédia tactile ouue la climatisation bizone. Sans oublier les fameux sièges certifiés par l’AGR allemand (« Aktion Gesunder Rücken », Association pour la santé du dos qui décerne un label reconnu par les constructeurs automobiles).

Le supplément pour passer à la transmission intégrale n’est pas encore connu (6,5 l et 172 g), tout comme celui pour la boîte auto (6,0 l et 157 g). Par comparaison, la version Insignia Grand Sport standard est facturée 37 600 euros pour la même définition technique (2.0 CDTI 170 ch 4×2 boîte manuelle, 136 g).

Opel fauteuil AGR
Opel fauteuil AGR