Opel Insignia Grand Sport : montée en gamme

L’Insignia Grand Sport mise sur une silhouette de coupé 5 portes, ce qui rend à la fois plus dynamique et statutaire ce modèle haut de gamme d’Opel.

- Magazine N°228
2897
Opel Insignia Grand Sport
Opel Insignia Grand Sport

En accolant les termes Grand Sport à l’Insignia, Opel se repositionne dans l’univers des berlines routières. Et renoue avec un haut de gamme plus charismatique.

L’insignia Grand Sport s’émancipe du modèle actuel à travers une silhouette plus longue (+ 6 cm à 4,89 m) et élancée de coupé 5 portes – à découvrir aussi en break Sports Tourer (4,99 m). Avec ses lignes tendues et sa courbe de pavillon plongeante vers l’arrière, elle s’apparente stylistiquement aux récentes Arteon et A5 Sportback. Si le volume du coffre n’évolue pas, l’habitabilité s’accroît aux genoux pour offrir à l’arrière un confort de limousine.

Cette Opel reste une généraliste avec des tarifs agressifs (à partir de 27 150 euros TTC en essence) et des standards de présentation et d’équipements proches des Talisman, 508 et Skoda Superb.

Dotée d’une finition soignée mais sans éclat particulier, l’insignia Grand Sport réussit à rendre l’ambiance intérieure plus « glamour » grâce au dessin fluide de la planche de bord mais surtout à une position de conduite rabaissée de 3 cm et des sièges enveloppants. Résultat, l’agrément de conduite progresse, d’autant que le châssis fait preuve d’une belle agilité en courbe.

L’Opel Insignia Grand Sport perd du poids

La réduction du poids (- 175 kg selon les versions) permet à cette Insignia de rattraper son retard sur le comportement. Et le confort de suspension fait bonne impression, avec ou sans amortissement piloté. Mais cette option (900 euros) améliore de beaucoup le filtrage sur routes dégradées.

En Turbo D 2.0 de 170 ch, l’Insignia Grand Sport ne manque pas de ressources mais déçoit pour l’insonorisation et le bilan énergétique (136 g/km de CO2). Gageons que le plus petit diesel 1.6 (en 110 ou 136 ch) des versions Business Edition sera plus discret et vertueux.

En attendant, nous avons été agréablement surpris par le nouveau bloc essence 1.5 de 165 ch à injection directe, moins coupleux mais plein d’allant à l’usage, et plus efficient sur le papier (130 g). Un choix justifié pour les entreprises qui n’effectuent pas de gros kilométrages. Dans tous les cas, la boîte manuelle à 6 rapports se montre agréable à manier. La transmission automatique sera, elle, facturée 1 300 euros. Autres options intéressantes : l’éclairage matriciel IntelliLux Led (1 400 euros) et les sièges ergonomiques AGR (550 euros).

Notre avis

PLUS
Design séduisant • Comportement et agrément de conduite • Rapport prix/équipements


MOINS
Diesel sonore • Bilan énergétique (Turbo D 170 ch) • Volume de coffre

Opel Insignia Grand Sport 2.0 Turbo D 170 ch Business Edition
Moteur (cm3) 1 956
Puissance/couple (ch/Nm) 170/400
Conso. mixte (l/100 km) 5,2
Émissions de CO2 (g/km) 136
Vitesse maxi (km/h) 226
0 à 100 km/h (s) 8,7
Poids à vide (kg) 1 582 (avec un conducteur)
Charge utile (kg) 603
Coffre (l) 490 (jusqu’à 1 450)
L x l x H (m) 4 897 x 1 863 x 1 455
À partir de (€ TTC) 31 710

 

Valeurs futures
Opel Insignia Grand Sport Business 1.6 D 110 ch Ecotec Business Edition 2.0 D 170 ch BlueInjection Elite
Énergie Diesel Diesel
Boîte de vitesses Manuelle Manuelle
Carrosserie Berline Berline
Cylindrée (cm3) 1 598 1 956
CO2 (g/km) 105 136
Ch din 110 170
Prix neuf TTC (€) 31 710 37 600
Mois 42 42
Km total 100 000 100 000
Valeur reprise TTC (€) n. d. n. d.
Valeur reprise n. d. n. d.
Valeur vente TTC (€) n. d. n. d.
Valeur vente n. d. n. d.

Source : Forecast Autovista, avril 2017.

 

Opel Insignia Grand Sport

PARTAGER SUR