Opel passe son Mokka en mode électrique

Opel vient de dévoiler son Mokka en version électrique. Un petit SUV urbain fabriqué en France sur la plate-forme eCMP du Peugeot 2008 raccourci.

797
Opel Mokka électrique

Le nouveau Opel Mokka électrique ne mesure que 4,15 m de longueur et vient donc se placer sous le Crossland X (4,21 m) et bien loin du Grandland X à 4,48 m. Si ce dernier partage sa plate-forme avec le Peugeot 3008 et le premier avec la plus ancienne plate-forme de la Citroën C3 Aircross, ce Mokka a droit à la plate-forme plus récente des Peugeot 2008 et DS3 Crossback – tous trois fabriqués dans l’usine de Poissy (Yvelines). Un bénéfice qui, outre ses motorisations 3 et 4-cylindres essence et diesel communes, permet une version électrique présentée aujourd’hui.

Ce Mokka électrique est donc emmené par le moteur PSA bien connu et vu sous le capot de la récente Opel Corsa-e (voir l’essai). La puissance maximale s’élève à 100 kW/136 ch en mode Sport, à 107 ch en mode Normal (base de l’homologation WLTP) et à 80 ch en mode Eco, alimentée par la batterie de 50 kWh. Opel précise que l’autonomie en cycle mixte WLTP atteint 322 km.

Des écrans panoramiques

Outre ces caractéristiques techniques, ce Mokka électrique inaugure le nouveau design d’Opel avec une face avant très personnelle, évoquant un masque de Zorro et non chirurgical… et plutôt réussi pour son dynamisme et sa personnalité marquée. On notera que la planche de bord, totalement nouvelle elle aussi, adopte les larges écrans panoramiques à la manière de la plus premium marque Mercedes. Une belle référence et une ergonomie facilitée par l’implantation de « vrais » boutons et molettes pour les commandes essentielles (climatisation, niveau du son, lève-vitre, etc.), précise Opel. Qui veut marquer ainsi sa différence avec les solutions moins intuitives de sa maison mère Peugeot-Citroën. Le carnet de commandes sera ouvert fin septembre 2020 pour des livraisons à partir du début 2021.

 

PARTAGER SUR