Opel Vivaro-e : urbain par essence

En version 100 % électrique Vivaro-e, le fourgon compact d’Opel est taillé pour la ville, avec son agrément de conduite et son silence de fonctionnement.
2218
Opel Vivaro-e

Développé par le Groupe PSA, l’Opel Vivaro-e reprend l’esthétique des Vivaro diesel (voir notre essai) : seuls la trappe de recharge sur l’aile avant gauche, l’absence de pot d’échappement et les logos font la différence. À l’intérieur aussi, les changements restent discrets, avec un indicateur de charge au tableau de bord et des fonctions spécifiques de l’ordinateur de bord pour suivre la consommation ou les flux d’énergie.

Trois niveaux de performances

Sans oublier le bouton de commande de la « boîte de vitesses » en lieu et place du levier habituel. À l’image d’une boîte auto, il permet de sélectionner le rapport (P-R-N-D) ; s’ajoute à cela une position « B » (Brake) pour bénéficier d’un mode plus puissant de récupération d’énergie. À côté, le sélecteur de Mode propose trois niveaux de performances : Eco, Normal et Power. Le premier favorise les économies d’énergie et l’autonomie, le second correspond au mode standard, le mode Power privilégie les performances et la puissance.

Pas de différence avec les diesel : le Vivaro-e offre les mêmes gamme, niveaux de finition (Essentia, Pack Clim et Business) ou versions de carrosserie. Ce VU se décline ainsi en trois longueurs de fourgon, en cabine approfondie avec banquette fixe ou modulaire, en transport de personnes ou encore en version plancher-cabine avec adaptation de toutes les carrosseries déjà existantes en thermique. Une contrainte : la version la plus compacte n’existe qu’avec la plus petite des batteries.

Opel Vivaro-e : deux batteries

Opel commercialise en effet deux batteries de 50 ou 75 kWh. Elles alimentent un moteur électrique synchrone de 136 ch et 260 Nm de couple maxi, disponible dès le premier tour. La batterie de 50 kWh offre une autonomie de 230 km (WLTP), soit au moins 180 km en conditions réelles, pour 330 km et plus de 250 km avec la batterie de 75 kWh. De quoi assurer de nombreuses missions en ville. Mais ce Vivaro-e est parfaitement à l’aise sur route : les accélérations sont convaincantes, la vitesse maxi de 130 km/h affronte les voies express ou l’autoroute sans souci. Reste à suivre avec attention l’autonomie restante. Le tout dans un confort élevé et en silence.

Seul frein : le prix de 33 200 euros HT. Et PSA annonce un TCO supérieur de 10 à 15 % par rapport au diesel malgré le bonus. Un constat qui pourrait s’inverser dès lors que les thermiques seront interdits dans les grandes villes.

Opel Vivaro-e

Moteur Électrique synchrone
Puissance/couple (ch/Nm) 136/260
Batterie (kWh) 50/75
Autonomie en WLTP (km) 230/330
Émissions de CO2 (g/km) 0
Vitesse maxi (km/h) 130
Poids à vide (kg) 1 835 à 2 085
Charge utile (kg) 1 000
Masse totale autorisée (kg) 3 055 à 3 100
Volume utile (m3) 4,6/5,3/6,1 (+ 0,5 m3 avec Flexcargo)
L x l x h (mm) 4 609/4 959/5 309 x 2 010 x 1 905
À partir de (€ HT) 33 200 (hors bonus)
Valeurs futures
Opel Vivaro-E fourgon L1 200 Essentia
Énergie Électricité
Boîte de vitesses Automate à fonct. continu
Carrosserie Fourgon
Cylindrée (cm3) 0
CO2 (g/km) 0
CO2 mini 0
CO2 maxi 0
Ch din 136
Prix neuf TTC (€) 39 864
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 16 379
Valeur reprise 41,1 %
Valeur vente TTC (€) 18 612
Valeur vente 46,7 %
Source : Forecast Autovista, décembre 2020.

 

Notre avis

PLUS
Agrément de conduite ● Accélérations convaincantes


MOINS
Détails de finition ● Prix élevé par rapport aux versions diesel