Optimisation des grands comptes : le CO2 n’est pas le seul élément du choix

Rares sont les démarches automobiles à faire l’impasse sur les émissions de CO2. Rappelons qu’elles sont devenues la pierre angulaire de la fiscalité du véhicule d’entreprise dès 2006, avant que ne s’ajoute le bonus-malus écologique deux ans plus tard.

- Magazine N°190
466
Optimisation des grands comptes : le CO2 n’est pas le seul élément du choix

Et cela fait bien plusieurs années que les constructeurs se sont emparé du sujet d’un point de vue commercial, engageant une véritable course à la réduction de ces émissions. Tout en mettant en avant les séries business qui visent expressément les flottes d’entreprise.

Pour les acheteurs, la méthodologie à suivre est désormais bien balisée. Il s’agit de distinguer les modèles les plus vertueux sous l’angle du CO2 ou de la consommation, puis d’en établir le TCO en fonction des usages et des loyers remontés par les loueurs.

Mais la démarche ne se borne pas uniquement à arbitrer entre différents modèles pour établir la car policy de l’année,...