Outils de gestion : une gestion embarquée

Si les plates-formes de télématique embarquée facilitent la gestion quotidienne de la flotte, elles sont aujourd’hui surtout mises en avant en tant qu’outils d’aide à la décision. L’enjeu : gagner du temps grâce à des rapports automatisés ciblant les sujets à traiter. Des rapports que le gestionnaire de parc doit apprendre à configurer et utiliser.

- Magazine N°241
895
Gestion embarquée - Spécialiste de la santé mentale, l’établissement public de santé de Ville-Évrard s’appuie sur une soixantaine de véhicules en LLD pour les unités de soins basées loin de son siège. Sur ce total, 40 sont équipés en télématique.
Spécialiste de la santé mentale, l’établissement public de santé de Ville-Évrard s’appuie sur une soixantaine de véhicules en LLD pour les unités de soins basées loin de son siège. Sur ce total, 40 sont équipés en télématique.

Disposer d’une solution de télématique embarquée, c’est en théorie s’appuyer sur des données précises et fiables de l’usage des véhicules, en premier lieu un kilométrage et une consommation de carburant évalués par un boîtier ou directement par l’ordinateur de bord du véhicule, et non plus sur une base déclarative ou sur des relevés mensuels.

Avant tout, obtenir des données fiables

« Nous voulions bénéficier de remontées automatiques sans avoir à contacter les utilisateurs, c’est-à-dire les soignants dont ce n’est pas le cœur de métier », confirme Frédéric Forsans. Ce responsable des achats de l’établissement public de santé (EPS) de Ville-Évrard...

PARTAGER SUR