Ouverture des commandes pour la Golf Sportsvan

Reposant aussi sur la plate-forme MQB, la nouvelle Golf Sportsvan reprend toutes les aides à la conduite, les systèmes d’info-divertissement et technologies de la Golf 7. 

485

De série, la citadine se dote ainsi du détecteur de fatigue, du freinage multicollision et du Pre Safe Assist, système proactif de protection des passagers en cas de situation d’urgence. En finition Carat, la Golf Sportvan reçoit aussi de série le régulateur de vitesse adaptatif ACC et le freinage automatique d’urgence Front Assist.

En avant-première sur ce modèle, la marque inaugure aussi sa nouvelle technologie Blind Sport Detection, avec trois missions : alerter le conducteur de la présence d’un véhicule dans l’angle mort, l’assister lors de la sortie d’une place de stationnement en marche arrière et, enfin, le prévenir de la présence d’un véhicule et si besoin stopper automatiquement la manœuvre en cas de collision potentielle.

De la plate-forme MQB, la citadine hérite aussi de la gamme de diesels qui démarre avec le 1.6 TDI de 90 ch avec boîte manuelle 5 rapports. S’ajoutent le 1.6 TDI 110 ch disponible en BMW5 et DSG7, et le 2.0 TDI 150 ch, en BVM6 ou DSG6. Une déclinaison BlueMotion, dotée du 1.6 TDI 110 ch, sera aussi commercialisée avec une boîte manuelle 6 vitesses. Déclinée en trois finitions Trendline, Confortline et Carat, la Golf Sportsvan devrait aussi de deux finitions Business, basées sur les deux premières versions, sans toutefois en révéler les équipements.

Si le constructeur annonce un tarif de 20 490 euros TTC en version essence, aucun tarif n’a pour l’instant été révélé pour les diesels.