Packs business : segment D (familiales et SUV), la lutte pour la consommation

À en croire ses chiffres de ventes en France, c’est la 508 de Peugeot qui porte le mieux les valeurs familiales si chères au segment D. Et en Business, la 508 a trouvé les bons arguments pour s’imposer dans les choix des sociétés. Son registre est large : 1.6 e-HDi 115 (109 g, 29 450 euros), doublé d’une version ETG6 (104 g, 30 150 euros), mais aussi 2.0 HDi 140 (115 g, 30 750 euros) et 2.0 BlueHDi 150 (105 g, 31 950 euros), sans oublier l’HYbrid4 et ses 200 ch en puissance cumulée (85 g, 38 100 euros avant bonus). Cette dernière version est la seule à ne pas être disponible en SW (1 350 euros de plus).

- Magazine N°198
450
Ford S-Max
En Business Nav, le très dynamique S-Max de Ford s’appuie sur le 1.6 TDCi 115 (139 g, 33 000 euros) et le 2.0 TDCi 140 (139 g, 34 200 euros). Le 2.0 TDCi 140 a sa version automatique (149 g, 35 900 euros).

Restons chez PSA avec la Citroën C5 qui, grâce entre autres à son confort, fait aussi partie des modèles les plus appréciés : 1.6 HDi 115 (120 g, 28 750 euros) avec version Airdream à boîte robotisée (111 g, 29 750 euros), 2.0 HDi 140 (130 g, 30 550 euros) et 2.0 HDi 160 (129 g, 31 250 euros). Supplément de 1 100 euros pour le Tourer.

Le quatuor français, 508, C5, DS5 et Laguna

Toujours chez Citroën, la DS5 nourrit des ambitions premium en finition Executive : 1.6 e-HDi 115 ETG6 (112 g, 35 250 euros), 1.6 BlueHDi 120 (102 g, 35 500 euros), 2.0 HDi 160 (125 g, 36 750 euros), 2.0 BlueHDi 180 en boîte auto (114 g, 39 850 euros) et, bien sûr,...