Paris et Lyon déploient leurs services d’auto-partage

Sur le modèle du Velib, le vélo en libre-service à Paris, une soixantaine de voitures électriques sont proposées depuis début octobre.

- Magazine N°173
434

Encore en phase d’expérimentation, le dispositif sera accessible au grand public début décembre avec 250 véhicules et 2 000 véhicules fin 2012. Ce service d’auto-partage a été mis en place en partenariat avec le groupe Bolloré et sa Bluecar. Dotée de sa batterie de nouvelle génération lithium-métal-polymère, celle-ci offre une autonomie de 250 km en ville. À Lyon, la mairie s’est alliée avec car2go, filiale à 100 % de Daimler et Europcar, pour construire un service d’auto-partage sur le modèle d’Hambourg en Allemagne. Ce sont des voitures thermiques, des smart Fortwo (notre photo), qui sont mises à disposition des habitants. Début 2012, 200 d’entre elles seront accessibles sur une surface de 44 km². Les Lyonnais peuvent localiser leur voiture grâce à une application sur smartphone et le paiement se fait à la minute. À noter que l’auto-partage est déjà bien présent dans de nombreuses villes françaises.

PARTAGER SUR