Paris mise sur l’autopartage

80 : il s’agit du nombre de véhicules de la ville de Paris, répartis sur plusieurs stations, qui seront équipées de la solution d’autopartage de Vulog.

524
Paris mise sur l’autopartage

Le prestataire fournira l’ensemble de la technologie embarquée, les interfaces utilisateurs ainsi que l’outil de gestion de la flotte. Des modèles électriques seront concernés par la démarche, avec à la clé une gestion renforcée de la charge et de la recharge. À noter que l’autopartage n’est pas nouveau au sein de la mairie de Paris puisque la collectivité recourait déjà à un pool de véhicules partagés, notamment électriques.

À lire sur ce sujet :

Paris joue aussi le partage des véhicules

Mairie de Paris : une démarche d’optimisation des trajets

PARTAGER SUR