Mobilité électrique : Kia Europe s’associe à Uber

Le constructeur coréen Kia va mettre en place des offres spécifiques sur sa gamme de véhicules électriques à batteries à destination des chauffeurs Uber en Europe.
1102
Kia e-Niro
Source : Kia Europe

La branche européenne du constructeur coréen Kia et la plateforme de VTC Uber ont signé un partenariat destiné à verdir les véhicules des chauffeurs Uber. En pratique, Kia leur proposera des offres spéciales sur sa gamme de véhicules électriques à batteries (BEV) qui comprend notamment les modèles e-Niro et e-Soul. Par la suite, la marque prévoit de lancer onze nouveaux modèles électriques d’ici 2026, dont sept reposant sur la plate-forme E-GMP, dont plusieurs véhicules de tourisme. Pour les promouvoir, les deux partenaires lanceront des campagnes marketing conjointes, avec notamment des essais de conduite.

Grâce à ce partenariat, Kia veut se positionner en tant que fournisseur de véhicules électriques pour le secteur des VTC. De son côté, Uber s’est fixé pour objectif d’exploiter plus de 100 000 BEV sur sa plate-forme européenne d’ici 2025, pour ensuite devenir une plate-forme de mobilité zéro émission d’ici 2030.

Rappelons que l’Agence française de la transition écologique (Ademe) dénombrait, en avril 2020, 247 zones à faibles émissions – dont l’accès est interdit aux véhicules les plus émetteurs de polluants atmosphériques –, situées dans treize pays européens. En France, 35 zones à faibles émissions supplémentaires seront d’ailleurs créées en 2025.