Pascal Martin, Nestlé France : « nous privilégions le traitement écologique du verre »

Le respect de l’environnement constitue le principal argument qui a conduit Nestlé à confier la réparation du vitrage de sa flotte à Speedy Glass.

- Magazine N°171
962
Pascal Martin, Nestlé France :

Las de voir les garagistes remplacer plutôt que réparer les pare-brise, le géant de l’agroalimentaire a décidé, il y a trois ans, de passer un appel d’offres. Avec un objectif : trouver un partenaire capable de réparer le vitrage automobile avec les compétences au préalable définies par le client. « Il nous fallait d’abord un partenaire avec un maillage important et visible, ce qui a d’emblée réduit le nombre de candidats potentiels au nombre de trois », se souvient Pascal Martin, risk manager de Nestlé France. Le critère discriminant le plus décisif a ensuite été le respect de l’environnement et le traitement écologique du verre. « Nous avons...

PARTAGER SUR