Dossier - Location longue durée : le courant passe

Patrice Vagnet, ville de Chamonix-Mont-Blanc : « Remplacer des véhicules diesel »

À Chamonix (74), les dix véhicules électriques se sont substitués à des diesel. Une intégration qui doit s’accommoder des conditions locales : déclivité et températures basses en hiver.

- Magazine N°240
1696
BMW i Chamonix
BMW / Vallée de Chamonix Mont-Blanc ©

Patrice Vagnet est directeur adjoint des infrastructures et des services techniques de la ville de Chamonix-Mont-Blanc.

« Nos dix véhicules électriques sont employés pour des trajets de moyenne distance dans un rayon d’une soixantaine kilomètres autour de la ville. Ce sont soit des véhicules de pool, soit des véhicules affectés à des services, à destination des chefs de service qui y recourent pour des réunions à l’extérieur de la vallée.

Cependant, le terrain n’est pas favorable à l’électrique du fait de la déclivité ou du froid. Pour une question d’autonomie, nous limitons les déplacements avec ces véhicules à des allers-retours d’une centaine de kilomètres. L’hiver, les véhicules disposent d’une autonomie réduite de 50 à 60 km par rapport à l’été. En été, celle-ci s’élève à presque 200 km en charge pleine affichée au compteur.

Loueur et constructeurs nous ont accompagnés dans la mise en place de ces véhicules afin de réaliser des statistiques sur les trajets et de définir le nombre de modèles nécessaires. Notre but était notamment de remplacer des diesel qui roulaient environ 8 000 km par an. BMW nous a conseillé de prendre des i3 avec prolongateur d’autonomie. Ces prolongateurs servent peu mais permettent de rassurer les conducteurs et d’aller plus loin que la vallée, jusqu’à Annecy. »

La flotte de Chamonix en chiffres

• 85 véhicules dont 10 VL et 10 véhicules électriques

Dossier - Location longue durée : le courant passe

PARTAGER SUR