Pau Béarn Pyrénées Mobilités complète sa flotte avec 4 bus à hydrogène

Pau Béarn Pyrénées Mobilités commande quatre bus Van Hool à hydrogène d’une valeur de 658 000 euros chacun auprès de l’Ugap, centrale d’achat public. Le syndicat mixte prévoit aussi de rénover 33 bus Citelis de sa flotte.
1753
Pau Béarn Pyrénées Mobilités Van Hool bus
Photo d'illustration d'un bus hydrogène © Van Hool

Déjà équipée de huit bus à haut niveau de services (BHNS) à hydrogène reliant les parties haute et basse de la ville de Pau (64), le syndicat mixte Pau Béarn Pyrénées Mobilités ajoute quatre nouveaux bus hydrogènes Van Hool à sa flotte.

« C’est la première vente pour le marché des autobus à hydrogène disponible auprès des acheteurs publics depuis début février 2021, informe Magali Mora, directrice territoriale en région Sud-Ouest à l’Ugap. De nombreuses collectivités ont déjà montré un intérêt pour cette nouvelle technologie. Nous concrétisons aujourd’hui des projets dans une région particulièrement investie dans la filière hydrogène. »

Plus de 2,6 millions d’euros déboursés…

Dans le cadre du renouvellement de sa flotte d’autobus, Pau Béarn Pyrénées Mobilités a acquis ces quatre bus pour un montant total de plus de 2,6 millions d’euros, soit 658 000 euros par véhicule. L’Europe subventionne cet achat à hauteur de 600 000 euros, dans le cadre de son projet européen de déploiement des bus à hydrogène JIVE, pour Joint Initiative for hydrogen Vehicles across Europe.

« Depuis 2013, le syndicat mixte Pau Béarn Pyrénées Mobilités a trouvé en l’Ugap région Nouvelle-Aquitaine, une solution d’achat pratique et efficace pour le renouvellement de ses véhicules. L’offre de l’Ugap s’étend désormais aux mobilités innovantes et propres », affirme Nicolas Patriarche, président de Pau Béarn Pyrénées Mobilités.

Pau Béarn Pyrénées Mobilités et Van Hool expérimentent depuis 2019 une première ligne de BHNS à hydrogène à Pau. D’après les partenaires, « le projet Fébus est une réussite. Il a prouvé que la filière hydrogène est une solution fiable et pérenne pour les transports zéro-émission. »

… pour des bus hydrogènes livrés en 2022

« Les quatre nouveaux autobus standard à plancher surbaissé Van Hool « full hydrogène » s’équipent de la pile à combustible Ballard dernière génération. D’une autonomie de 350 km, les autobus commandés mesureront 12 m de long, avec une capacité 95 places. Livraison prévue pour juillet 2022.

La flotte d’Idelis en chiffres

C’est Idelis, le réseau de transport de la ville de Pau, qui utilisera ces nouveaux bus à hydrogène. Il met actuellement en service une flotte de 133 véhicules : 93 autobus, 31 véhicules légers, cinq véhicules pour les personnes à mobilité réduite (PMR) ainsi que quatre microbus. Idelis fournit par ailleurs les statistiques de son parc en open data. Néanmoins cette base de données ne précise pas les différentes motorisations.

Un appel d’offres pour la rénovation de 33 bus

À noter que Pau Béarn Pyrénées Mobilités a aussi lancé un appel d’offres en juillet 2021 (valable jusqu’au 13 septembre) concernant la rénovation de 33 bus de sa flotte. Effectivement, les plus vieux bus Citelis circulent depuis 2007. Le syndicat prévoit ainsi d’en rénover cinq en 2021, 23 en 2022 et cinq en 2023. Toutefois, « seuls deux bus seront rénovés simultanément (aménagements intérieurs et extérieurs, réfection des châssis, etc.) pour éviter de perturber le réseau », précise le syndicat.