Pour sa RSE, le brasseur Paulaner mise sur le Mercedes-Benz eActros

Le brasseur Paulaner a trouvé dans le Mercedes-Benz eActros le véhicule de livraison qui correspond à sa stratégie de réduction des émissions de GES de sa logistique de distribution.
1241
Paulaner eActros
Début 2021, Paulaner Getränke und Service a testé l’eActros pour le transport quotidien de ses palettes de fûts de bière et d’articles de restauration.

La filiale logistique Paulaner Getränke und Service (Paulaner GSG) de la brasserie Paulaner aura été la dernière entreprise allemande à tester l’eActros de Mercedes-Benz. Et ce, dans le cadre de l’« Innovation Fleet » lancée par le constructeur en 2020 pour valider sa technologie électromobile dans le projet Concept ELV2 financé par l’État allemand.

Début 2021, la Paulaner GSG a ainsi testé l’eActros pour le transport de palettes de fûts de bière et d’articles de restauration depuis son centre logistique de Gräfelfing, à l’ouest de Munich, vers les bars à bière et les restaurants de la région munichoise. Chaque jour, le camion électrique a parcouru 100 à 200 km avec de lourdes charges (voir notre précédente brève sur l’eActros).

Contribution à la décarbonation

« Bien que l’hôtellerie et la restauration aient été fermées en Allemagne, nous avons continué à livrer nos clients, rapporte Jörg Metzner, Managing Director de Paulaner GSG. Dans ce contexte, la durabilité environnementale a joué un rôle important dans la chaîne logistique. Comme l’a montré la phase de tests, l’eActros, neutre localement en CO2, est parfaitement adapté à notre utilisation pour la distribution de produits lourds en milieu urbain. »

Depuis 1997, le brasseur s’est engagé dans la décarbonation de ses activités de production. Il récupère ainsi le CO2 émis par la fermentation de sa bière pour le réemployer pour de nouvelles productions, et le biogaz issu des composants organiques des eaux usées pour chauffer ses installations. Ce faisant, il a réduit ses émissions de CO2 de plus de 70 % en vingt ans et sa consommation énergétique de 15 %. L’utilisation d’un camion électrique a aussi « verdi » sa logistique de distribution.

Ayant réduit de 70 % les émissions de CO2 de sa production depuis 1997, Paulaner a trouvé avec l’eActros un moyen de réduire les émissions de sa logistique de distribution.

Mercedes-Benz tire son bilan

Un test également positif pour Mercedes-Benz : « L’essai dans l’agglomération de Munich complète les affectations de notre Innovation Fleet, rapporte Rico Claassen, Key Account Management de Mercedes-Benz Trucks. Le véhicule a confirmé que son autonomie annoncée d’environ 200 km est réaliste, indépendamment de la charge, de l’itinéraire et de la topographie du parcours, d’autant que les batteries de 240 kWh peuvent se recharger en deux heures à 150 kW. Le système de refroidissement de la marchandise et la climatisation ont fonctionné dans toutes les conditions climatiques. Les chauffeurs ont souligné la disponibilité du couple à toutes les vitesses et la conduite plaisante et souple qui permet de récupérer de l’énergie électrique au freinage », énumère Rico Claassen.

Au second semestre 2021, Mercedes-Benz lancera donc la production en série des eActros qui, profitant des retours d’expérience, « seront supérieurs aux prototypes sur plusieurs points ». Leur prix inclura un service de conseil en logistique et en mobilité électrique.

Pour Mercedes-Benz Trucks, l’eActros a validé l’électrification du transport lourd (Concept ELV2) et justifie la production en série de l’eActros dès le second semestre 2021.
PARTAGER SUR