Peugeot 108 : agrément supérieur

Le misérabilisme a longtemps partagé l’existence des citadines. Fort heureusement, il ne constitue plus qu’un lointain souvenir, et cette 108 tient à nous le rappeler.

- Magazine N°204
539
Peugeot 108 : agrément supérieur

En succédant à la 107, la 108 tire un trait sur le passé. À bord, la morosité n’a plus cours. La présentation se veut aussi originale que personnalisable. Même si la nature de certains plastiques dénote des progrès à accomplir, la qualité perçue se montre meilleure.

L’équipement effectue également un bond en avant, à condition toutefois d’y mettre le prix. L’espace est suffisant aux places avant, mais on étouffe un peu à l’arrière, un sentiment renforcé par des vitres que l’on ne peut qu’entrebâiller. Quant au coffre, quoique plus grand que celui de sa devancière, il reste très limité.

Au chapitre dynamique, l’évolution des liaisons au sol améliore le comportement et, surtout, le confort. Un élément déterminant pour qui doit passer de longues heures derrière son volant. C’est d’ailleurs cet agrément supérieur qui va permettre à cette 108 de s’octroyer la plus haute marche de notre podium face, notamment, à une Twingo non dénuée de talent.

PARTAGER SUR