Des Peugeot 3008 PHEV pour verdir la flotte de la Gendarmerie nationale

La Gendarmerie nationale électrifie son parc automobile en 2022 avec une commande de 395 Peugeot 3008 hybrides rechargeables, fabriqués et aménagés en France. Ils complèteront la flotte des forces de l’ordre composée de Renault Zoé électriques, Peugeot 5008, etc.
1922
Peugeot 3008 gendarmerie

Dans le cadre de la démarché d’électrification de son parc, le ministère de l’Intérieur français a commandé 395 Peugeot 3008 hybrides rechargeables pour la Gendarmerie nationale. Ces premiers exemplaires sérigraphiés d’intervention viennent « en complément d’un déploiement massif de versions banalisées en 2020. Ces nouvelles livraisons constituent le signe que les 3008 hybrides rechargeables répondent au cahier des charges d’une organisation très exigeante en matière de fiabilité et de prestations, ainsi que de la bonne tenue en valeur résiduelle », se félicite le Groupe Stellantis. Pour rappel, la Police et la Gendarmerie nationales ont aussi fait appel au constructeur pour intégrer des Peugeot 5008 essence dans leur flotte en 2021.

Des véhicules plus propres et silencieux pour les patrouilles…

Pour cette nouvelle commande, le ministère de l’Intérieur a choisi précisément des « Peugeot 3008 Hybrid 225 eAT8 Finition Allure. » « Avec une puissance cumulée de 225 ch, un couple de 360 Nm et une capacité d’approche discrète lors des patrouilles en mode électrique, les Peugeot 3008 hybrides rechargeables de la Gendarmerie nationale constituent une évolution importante pour les véhicules d’intervention », explique Stellantis. De couleur bleu Célèbes, les Peugeot 3008 de la Gendarmerie nationale auront une autonomie électrique en WLTP allant jusqu’à 56 km. Leur batterie s’équipera d’une puissance de 90 kW et d’une capacité de 13,2 kWh. Ce véhicule limite ses émissions de CO2 à 32 g/km pour une consommation maximum mixte théorique en WLTP de 1,4 l/100 km.

… et fabriqués en France

Les véhicules pour le ministère de l’Intérieur sont d’abord fabriqués dans l’usine Stellantis de Sochaux (25). L’atelier extension de gamme et personnalisation (EGP) d’Hordain (59) se charge ensuite de leur transformation et aménagements spécifiques de ces Peugeot 3008 pour les opérations de la Gendarmerie nationale. « Des dotations complémentaires sont d’ores et déjà programmées au premier trimestre 2022 à destination de la Gendarmerie mais aussi de la Police », d’après le constructeur.

En outre, la Gendarmerie mobile renouvelle aussi sa flotte avec l’arrivée de 40 véhicules de commandement et de transmission (VCT) en 2021. D’autres véhicules sont attendus pour 2022 : 140 véhicules de mobilité équipe, 240 véhicules de mobilité groupe et 90 véhicules blindés de maintien de l’ordre.

 

Quelques chiffres sur la flotte des forces de l’ordre