Peugeot 508 SW : le choix du style d’abord

Comme pour la nouvelle berline 508, Peugeot a fait le choix du design avant celui de la capacité de chargement pour sa nouvelle 508 SW qui veut rivaliser avec les allemandes du segment.

1541
Peugeot 508 SW

Nous avions découvert la Peugeot 508 en mars dernier au salon de Genève, pas dans sa version break SW mais seulement en berline trois volumes (voir notre article). Alors que cette dernière ne sera commercialisée qu’au Mondial de Paris en septembre prochain ‒ et essayée par votre serviteur le 20 juin ‒ Peugeot a décidé de dévoiler les images de synthèse et les caractéristiques techniques de la déclinaison break, toujours basée sur la plate-forme EMP2. Car cette 508 SW ne sera commercialisé qu’en janvier 2019 et nous pourrons la découvrir « en vrai », au Mondial de Paris.

Peugeot 508 SW, le style, toujours le style

Cette 508 SW affiche une longueur qui n’augmente que de 3 cm par rapport à la berline, à 4,78 m, soit 5 cm de moins que l’ancienne génération de break. Et avec sa ligne de pavillon de toit qui descend progressivement (6 cm de moins en hauteur que la précédente 508 SW), c’est clairement le design qui est privilégié, même si Peugeot revendique une capacité du coffre de 530 l contre 560 l pour la précédente génération. Le lion y ajoute le « Magic Flat », un système d’abaissement des dossiers de banquette arrière pour un plancher plat, portant le volume total à 1 780 l.

L’hybride rechargeable dans un an

Pour le reste, rien de modifié par rapport à la berline, dont l’iCockpit et le petit volant ou encore l’absence d’encadrement des vitres avant, pour un effet de style proche des coupés racés. Même déclinaison aussi pour les motorisations dont, en diesel, le 1.5 BlueHDi de 130 ch en boîte manuelle (103 g) ou auto (100 g, c’est excellent !), et le 2.0 BlueHDi de 160 ch (119 g) ou 180 ch en boîte auto uniquement (124 g). La version hybride rechargeable sera proposée à l’été 2019, juste après celle de la berline.