Peugeot 508 SW : le break en majesté

En break SW, la dernière Peugeot 508 met en avant une version supérieure à la berline, tant pour le style que pour la praticité.

1667
Peugeot 508 SW

En Europe comme en France, le break représente la majorité des ventes du segment D (60 % et plus). Raison pour laquelle Peugeot n’a pas tardé à commercialiser cette 508 SW après la berline essayée ici à l’été 2018 (voir notre n° 241). Et cette fois, la marque au lion n’a pas cherché à satisfaire sa clientèle traditionnelle du break, plus attachée aux capacités de chargement (530 à 1 780 l tout de même) qu’au style. Une bonne raison à cela : le positionnement en « access premium » de la 508 vient chatouiller aisément une V60, une Classe C, une A4 break ou une Passat SW déjà vieillissante.

Cette 508 SW partage donc sa plate-forme EMP2 avec la berline mais avec une longueur augmentée de 40 mm à 4,79 m, sur un empattement identique de 2,79 m. Et c’est surtout la capacité du coffre qui devient intéressante, mais aussi la garde au toit pour les passagers arrière qui se sentiront moins confinés. Autre argument essentiel aujourd’hui sur le segment : son style très racé vu de profil rappelle sans fausse modestie les meilleures productions équivalentes allemandes ou suédoises. Mieux, la face arrière se veut une véritable sculpture qui ne laisse pas indifférent sur la route.

La conduite mérite aussi tous les éloges en dépit d’un poids supérieur de 40 kg sur le train arrière qui a droit à quelques réglages spécifiques des suspensions (1 480 kg à vide) pour la version 1.5 Blue HDi de 130 ch boîte auto, essayée ici en Active Business à partir de 37 100 euros TTC (98 g en NEDC corrélé). On retrouve donc une filtration parfaite des trains roulants, une précision de placement du train avant et arrière et un comportement dynamique qui ravira tout autant les amateurs de conduite sportive que ceux qui préfèrent le moelleux et le toucher de route propres à Peugeot. Et ce malgré l’absence de suspension pilotée, disponible uniquement sur le 2.0 BlueHDi en 160 ch (38 800 euros et 118 g) et 180 ch (44 050 euros et 124 g).

Peugeot 508 SW

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

 

Valeurs futures
Peugeot 508 SW BlueHDi 130 ch S&S EAT8 Active Business
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Automatique
Carrosserie Break
Cylindrée (cm3) 1 499
CO2 (g/km) 98
Ch din 130
Prix neuf TTC (€) 37 100
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 17 093
Valeur reprise 46,1 %
Valeur vente TTC (€) 19 922
Valeur vente 53,7 %
Source : Forecast Autovista, janvier 2019.

 

Notre avis

PLUS
Prestations dynamiques et confort de roulage ● Qualité de fabrication ● Design réussi


MOINS
Ergonomie peu intuitive des commandes ● i-Cockpit avec compteurs peu visibles derrière le volant ● Livraison en avril 2019