Peugeot e-208 : un nouveau moteur de 156 ch en mars 2023

Peugeot remotorise sa e-208 avec un nouveau moteur électrique de 156 ch issu de sa co-entreprise eMotors avec le japonais Nidec. Commercialisation prévue pour mars 2023.
7628
Peugeot e-208 156 ch
La Peugeot e-208, modèle 100 % électrique. © Peugeot

Peugeot déclinera en mars 2023 son nouveau moteur électrique de 156 ch sur sa citadine e-208 restylée à mi-vie. Ce sera ensuite au tour de sa récente compacte 308 d’en bénéficier pour la nouvelle version électrique e-308.

Cette dernière se fera donc voler la vedette de quelques mois. Mais c’est pour la bonne cause puisque la e-208 souffrait, depuis sa naissance, d’un moteur électrique plutôt énergivore, d’origine allemande (Continental), de 136 ch pour 260 Nm de couple.

Mécano industriel à 156 ch

Dorénavant, au rythme des renouvellements de modèles et versions, les véhicules électriques de Stellantis seront équipés d’un nouveau moteur de 156 ch et 260 Nm (paramétrables à la hausse ou à la baisse). Un moteur fabriqué par eMotors, la coentreprise Stellantis-Nidec, le spécialiste japonais qui a racheté le français Leroy-Somer. Le site de fabrication n’est autre que l’usine ex-PSA de fabrication de moteurs de Trémery en Moselle (57).

Moteur plus sobre pour la Peugeot e-208

Plus efficient, ce moteur est aussi plus sobre et bénéficie d’une batterie à la chimie améliorée. Ainsi, cette batterie, du chinois CATL toujours, fournit 48,1 kWh contre 46,2 kWh précédemment. Pour cette « nouvelle » Peugeot e-208, la consommation mixte WLTP passera de 13,3 kWh/100 km à 12 kWh/100 km (chiffre en cours d’homologation). Soit une autonomie qui pointerait à 400 km, contre 362 km actuellement. Rien de modifié en revanche pour le chargeur embarqué de série qui se limite à 7,4 kW AC monophasé (11 kW AC triphasé en option) et 100 kW en DC.