CES 2023 : Peugeot dévoile son Inception

Peugeot a révélé son Inception au CES 2023 de Las Vegas. Ce concept car inaugure également la nouvelle famille de plates-formes STLA conçues pour l’électrique.
1778
Peugeot Inception

Peugeot a choisi, pour dévoiler son Inception, le CES Consumer Electronic Show de Las Vegas, plus important salon grand public consacré à l’électronique. Ce concept car se présente comme un grand coupé de 5 m de longueur et se veut le « manifeste » du futur design de la marque au lion.

En empruntant ce terme Inception au latin « inceptio » (début), Peugeot remet aussi à plat sa stratégie d’électrification. Cet Inception étrenne en effet une nouvelle famille de quatre plates-formes conçues pour la motorisation électrique. Il s’agit ici de la STLA Large qui se situe au-dessus de la 508 actuelle et la remplacera d’ici 2030. Plus proche de sa commercialisation, la STLA Medium constituera les dessous de la Peugeot e-3008 en 2024 ; la STLA Small donnera naissance à la Peugeot e-208 en 2025.

Nouveau moteur électrique

Pour les motorisations électriques, on connaît déjà le nouveau groupe Emotors de Nidec-Stellantis de 156 ch. Un bloc étrenné par l’e-208 restylée ce printemps et repris par l’e-3008. Pour l’Inception, on sait seulement qu’il s’agit d’un nouveau moteur de 340 ch, avec un exemplaire sur le train avant et un autre sur le train arrière, cumulant 680 ch. Pour sa part, la batterie développe 100 kWh, assurant selon Peugeot, une autonomie de 800 km, soit 12,5 kWh/100 km. Son profil très aérodynamique et la faible hauteur de l’Inception (1,34 m) favorisent en effet la sobriété énergétique. Enfin, l’architecture en 800 V autorise une recharge de 150 km en cinq minutes.

Volant haptique

Il n’est pas sûr que l’on retrouve le volant rectangulaire à retour haptique en série sur les futures Peugeot. Mais la face avant, avec sa calandre d’un seul tenant et les trois griffes verticales de part et d’autre, devrait rapidement faire son apparition sur les e-208 et e-3008. De la même façon, les sièges au ras du plancher restent une lubie de designer mais l’i-cockpit de nouvelle génération sans commodo apparaîtra rapidement.