Peugeot renonce au salon de Francfort 2017

Entre restriction budgétaire et impact commercial incertain, Peugeot ne viendra pas sur les terres allemandes en 2017.

1309
Peugeot renonce au salon de Francfort 2017

C’est un coup de tonnerre comme le monde de l’automobile sait en donner régulièrement : la marque au lion a décidé de ne pas venir exposer au prochain IAA 2017, le salon de l’auto de Francfort qui se tiendra du 14 au 24 septembre prochain, en alternance avec le Mondial de Paris. Et l’annonce n’est pas banale puisque c’est Guillaume Couzy, ancien patron du marketing et de la communication et prochain directeur du commerce France au 1er janvier , qui le déclare aujourd’hui dans une interview à notre consœur Florence Lagarde d’Autoactu.com.

Retour sur investissement quasi nul

Entre les dépenses de communication (y compris la presse) et le budget qui lui est alloué pour vendre des voitures l’année prochaine dans l’Hexagone, il aura vite fait son choix, assez clivant mais, finalement, pas si surprenant dans le monde l’automobile depuis deux ans. Entre le renoncement de Volvo, Ford, Mazda et d’autres pour Paris en 2016 et de Jaguar et Land Rover à Genève en 2015, sans tous les citer, Guillaume Couzy argue du retour sur investissement hasardeux, pour ne pas dire inchiffrable donc inexistant, comme pour le sport auto et la F1.

Et de préciser que « la part du digital au niveau international est passée ces trois dernières années de 15 % à 30 % du budget média et qu’elle devrait être à 50 % du budget média en 2020. Cela nous amène à des choix qui sont parfois un peu radicaux avec par exemple la décision de ne pas aller au salon de Francfort en 2017. »

Gageons que Guillaume Couzy, diplômé de Sciences Po et entré chez Peugeot en 1993, saura mettre à profit son sens de la négociation et du commerce pour réussir aussi bien le lancement de la future Peugeot 508 qui devait être révélée à Francfort à l’automne prochain que celui de la 3008 en tant que directeur marketing.