PHEV : une question de TCO et de recharge

Portés par une fiscalité favorable, les véhicules hybrides rechargeables (PHEV) rencontrent un franc succès auprès des flottes. Mais la question de leur TCO demeure en suspens, notamment parce qu’il convient d’intégrer dans les calculs le coût de la recharge pour éviter des consommations trop élevées de carburant. Le point avec nos témoins.
- Magazine N°277
1684
PHEV

Parmi les critères de choix des entreprises, l’aspect budgétaire prend une place prépondérante. Un constat d’autant plus patent avec les véhicules hybrides, et singulièrement avec les hybrides rechargeables (PHEV) qui affichent des tarifs plus élevés. Mais ce surcoût peut apparaître comme un trompe-l’œil. Il dissimule en effet la réalité de l’équation économique qui doit tenir compte du TCO dans son ensemble.

« Le PHEV reste plus cher à l’achat. Mais les niveaux de remise se rapprochent des pratiques constatées pour le thermique, estime Jean-Pierre Mesic. Point positif, ses valeurs résiduelles s’améliorent. Avec la fiscalité avantageuse,...