Philippe Masson, expert-comptable : « Mobiliser des fonds propres n’est pas opportun »

Philippe Masson est associé expert-comptable au cabinet Aliantis à Saint-Etienne.

714
Philippe Masson, associé expert-comptable au cabinet Aliantis à Saint-Etienne

« Nous sommes de plus en plus consultés pour arbitrer ces choix en matière d’investissements. Tout en étant très ouverts sur les différents types de financement qui existent aujourd’hui, nous écartons systématiquement tout financement sur fonds propres. Il n’est pas opportun de mobiliser des fonds propres pour des véhicules professionnels. C’est une position à laquelle certaines entreprises opposent une certaine résistance psychologique, par peur d’avoir trop d’emprunts.

Il est évident que cela dépend aussi du niveau d’endettement de l’entrepreneur. Nous essayons de réaliser un comparatif des différentes solutions possibles, ce qui n’est pas toujours évident car nous ne disposons pas toujours de toutes les données. Notamment dans le domaine de la location financière, comme par exemple la valeur de rachat du véhicule. Les loueurs ont des contrats qui ne sont pas toujours très clairs, et c’est surtout dans la phase de simulation que ce manque de clarté pose problème. Cela étant, la location financière peut être intéressante quand il y a un usage intensif et une rotation nécessaire des véhicules. De plus, elle permet de mieux gérer le risque, ce qui peut être intéressant aux clients qui ont une aversion pour le risque.

Dans tous les cas, nous faisons du sur-mesure, en intégrant aussi la dimension fiscale, qui ne doit pas cependant être le moteur d’une décision économique de ce type. »

PARTAGER SUR