Piaggio Wi-Bike : le high-tech sur piste cyclable

Les vélos électriques décollent : la preuve avec Piaggio qui s’attaque à ce marché avec le Wi-Bike, un modèle très technologique.

2068
Piaggio Wi-Bike : le high-tech sur piste cyclable

Alors que le scooter électrique peine à décoller, à la fois faute d’offres et de demandes, le vélo électrique, lui, a le vent en poupe : les VAE (vélos à assistance électrique) viennent ainsi de dépasser les 100 000 ventes en France, tandis que le choix devient de plus en plus séduisant et technologique.

Symptôme révélateur, Piaggio s’y met à son tour. Le constructeur italien de scooters attaque le marché par le haut, en visant une clientèle amatrice d’objets high-tech. Son Wi-Bike inaugure un moteur développé spécialement par la marque qui a préféré cette solution plutôt que de faire appel à Bosch ou Panasonic, les géants du secteur.

Fort de 250 watts – la puissance maximale autorisée – et de 50 Nm de couple, ce Wi-Bike aligne de bonnes performances jusqu’aux 25 km/h permis par la législation. Dommage, les ingénieurs italiens n’ont pas réussi à gommer le sifflement caractéristique de ce type de motorisations. Le vélo s’équipe d’une batterie lithium-ion amovible construite par Samsung et dont les 400 Wh autorisent une autonomie de 60 à 120 km, tandis que la recharge se fait en trois bonnes heures.

Piaggio Wi-Bike Comfort Plus

Trois types de transmissions sont disponibles, avec un dérailleur classique, un variateur manuel et un remarquable variateur automatique électronique NuVinci. Avec ce dernier, la conduite est celle d’un scooter, l’électronique fait tout selon le mode d’assistance choisi au tableau de bord ou par une application sur smartphone : simplement Standard, City pour une aide accrue au démarrage, Hill Assist pour les côtes. On peut, au choix, s’épargner de transpirer avant un rendez-vous ou, au contraire, utiliser l’engin comme une machine sportive.

Les VAE sont des victimes fréquentes de vol et Piaggio propose une parade : la batterie, le moteur et le tableau de bord amovible sont connectés entre eux et ne peuvent fonctionner qu’ensemble. Le GPS et la carte SIM intégrés permettent, en cas de vol, de pister le vélo et de donner les informations de géolocalisation aux forces de l’ordre.

Tous ces équipements ont un coût et Piaggio fait payer au prix fort ce bel objet : à près de 3 000 euros TTC, voilà une alternative au scooter… au prix d’un scooter.

Notre avis

Bien

Connectivité • Système antivol • Agrément avec la boîte auto

À revoir

Tarif élevé • Bruit moteur présent • Poids

Piaggio Wi-Bike

Moteur Électrique

Puissance/couple (W/Nm) : 250/50

Vitesse maxi (km/h) : 25

Poids à vide (kg) : 27

À partir de (€ TTC) : 2 899 à 3 799 selon modèle

PARTAGER SUR