Pièces de réemploi : un affichage obligatoire pour les professionnels

Depuis la publication d’un arrêté le 12 octobre 2018, l’État a renforcé l’obligation d’information des conducteurs quant à leur droit d’opter pour des pièces issues de l’économie circulaire (PIEC) lors de l’entretien ou de la réparation d’un véhicule.

1208
Pièces de réemploi Bosch Exchange

Il impose désormais aux professionnels automobiles d’afficher clairement cette information sur leur site internet et dans le lieu consacré aux prises de rendez-vous, visible de l’extérieur. Ces pièces de réemploi peuvent être soit des pièces d’occasion, soit des pièces en échange standard.

« C’est une étape aussi importante que celle ouverte plus tôt pour les experts automobiles de proposer des pièces d’occasion pour chiffrer les réparations d’un véhicule accidenté. Pour répondre aux opportunités nées de cette évolution, les centres VHU doivent être organisés pour offrir des pièces de qualité dans un délai raisonnable », estime Éric Lecointre...