Plan de mobilité : une obligation mais aussi une opportunité

La mobilité se veut un vrai défi pour les entreprises et les administrations. Et l’obligation de construire un plan de déplacements d’entreprise (PDE) ou plan de mobilité au 1er janvier 2018 représente une opportunité de remettre à plat les pratiques, tant pour les trajets professionnels que les trajets domicile-travail. Avec des bénéfices à la clef.

- Magazine N°232
3555
Plan de mobilité
©Andrea Frau-123RTF

L’article 51 de la loi du 17 août 2015, relative à la transition énergétique pour la croissance verte, dispose que, dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains, toutes les entreprises regroupant plus de 100 salariés sur un même site doivent élaborer un plan de mobilité d’ici le 1er janvier 2018. Objectifs : améliorer la mobilité du personnel, encourager le recours aux transports en commun et au covoiturage, et inciter à opter pour le vélo ou des modes de déplacement « doux ».

Pour les entreprises, il s’agit de l’extension d’obligations qui touchaient déjà les collectivités locales. Depuis 1996 et la loi sur l’air et l’utilisation...